Marchés français ouverture 6 h 5 min
  • Dow Jones

    33 876,97
    +586,89 (+1,76 %)
     
  • Nasdaq

    14 141,48
    +111,10 (+0,79 %)
     
  • Nikkei 225

    28 717,76
    +706,83 (+2,52 %)
     
  • EUR/USD

    1,1915
    -0,0010 (-0,08 %)
     
  • HANG SENG

    28 489,00
    -312,27 (-1,08 %)
     
  • BTC-EUR

    26 624,63
    -3 414,88 (-11,37 %)
     
  • CMC Crypto 200

    761,25
    -89,09 (-10,48 %)
     
  • S&P 500

    4 224,79
    +58,34 (+1,40 %)
     

Facebook va mettre fin à l'immunité des politiques sur sa plateforme

·1 min de lecture

Facebook prévoit de mettre fin à l'immunité très controversée dont bénéficient les personnalités politiques qui enfreignent ses règles, et donc de les traiter comme n'importe quel usager d'après un article de The Verge paru jeudi 3 juin. Selon le site spécialisé, le géant des réseaux sociaux pourrait annoncer ce retournement de situation vendredi 4 juin, dans la foulée des remontrances de son conseil de surveillance.

"Les mêmes règles devraient s'appliquer à tous les utilisateurs", ont déclaré les membres indépendants de cette jeune instance, appelée à décider si Facebook a eu raison ou non de bannir l'ancien président américain Donald Trump. Ce dernier est accusé d'avoir encouragé ses partisans lors de l'attaque du Capitole début janvier, en violant le règlement de la plateforme sur l'apologie de la violence.

À lire aussi — Facebook et Instagram vont proposer de masquer l'affichage des 'likes'

Cette "cour suprême" a reconnu l'urgence de l'intervention sur le moment, mais renvoyé la décision ultime — le laisser revenir ou non — à l'entreprise. Elle a surtout appelé le réseau à clarifier ses règles "arbitraires".

Or, jusqu'au mois de janvier, Facebook avait surtout fait preuve de laxisme vis-à-vis du milliardaire républicain. Mark Zuckerberg, le patron du groupe californien, refuse depuis des années de jouer le rôle "d'arbitre de la vérité en ligne".

Une position devenue intenable avec Donald Trump, prompt à minimiser la gravité de la pandémie ou à dénoncer, sans preuve, de soi-disant (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Voici pourquoi vos smartphones vont devenir des consoles de jeux vidéo
Le rapport américain très attendu sur les Ovnis n'explique toujours pas certains phénomènes aériens
Virgin Galactic va envoyer une chercheuse star de TikTok dans l'espace
Orange ouvre une enquête interne après la panne des numéros d'urgence pendant 7 heures
La NASA travaille sur un projet de télescope spatial 'chasseur d'astéroïdes'

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles