Marchés français ouverture 4 h 59 min
  • Dow Jones

    33 970,47
    -614,41 (-1,78 %)
     
  • Nasdaq

    14 713,90
    -330,06 (-2,19 %)
     
  • Nikkei 225

    29 914,00
    -586,05 (-1,92 %)
     
  • EUR/USD

    1,1743
    +0,0015 (+0,13 %)
     
  • HANG SENG

    24 121,66
    +22,52 (+0,09 %)
     
  • BTC-EUR

    36 266,17
    -4 289,41 (-10,58 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 067,86
    -66,53 (-5,86 %)
     
  • S&P 500

    4 357,73
    -75,26 (-1,70 %)
     

Facebook permet aux Afghans de verrouiller leur compte pour échapper aux talibans

·1 min de lecture

Facebook met en place une nouvelle fonctionnalité suite à l'arrivée au pouvoir des talibans en Afghanistan. Le géant américain de la tech, qui a banni le groupe fondamentaliste islamiste de toutes ses applications, a dévoilé jeudi 19 août des mesures pour protéger les utilisateurs vulnérables. "Pendant la semaine écoulée, nos équipes ont travaillé jour et nuit pour faire tout notre possible pour aider à garder les gens en sécurité", a tweeté Nathaniel Gleicher, le directeur des règlements sur la sécurité du groupe californien.

Suivant les recommandations de défenseurs des droits humains, de journalistes et d'ONG, le réseau social a mis en place une fonctionnalité qui permet à un utilisateur de "verrouiller son compte en un seul clic". Le verrouillage empêche les personnes qui ne sont pas dans ses contacts de télécharger ou partager sa photo de profil ou de voir les contenus publiés sur son fil. Les utilisateurs d'Instagram en Afghanistan vont eux recevoir des notifications les informant des méthodes pour protéger leur compte.

À lire aussi — Afghanistan : Facebook interdit tout contenu apportant son soutien aux talibans

"Nous avons aussi temporairement retiré la possibilité de visualiser la 'liste d'amis' d'un usager et d'y chercher des profils pour les comptes Facebook en Afghanistan", contre le risque de ciblage de personnes éventuellement recherchées par des talibans, a ajouté Nathaniel Gleicher. Il recommande ensuite des organisations et guides pour protéger son activité en (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Pourquoi il sera peut-être nécessaire de prendre une troisième dose de vaccin
Covid-19 : la Chine s'oppose à une nouvelle enquête de l'OMS sur l'origine de la pandémie
Les Français désormais contraints de disposer du pass sanitaire au restaurant, au cinéma, à l'hôpital
Covid-19 : l'épidémie continue de se propager en Australie, Sydney enregistre un record de cas
La Chine assure que le monde doit "avoir confiance" dans ses engagements pour le climat

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles