La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 570,19
    -52,40 (-0,79 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 130,84
    -39,03 (-0,94 %)
     
  • Dow Jones

    34 584,88
    -166,44 (-0,48 %)
     
  • EUR/USD

    1,1732
    -0,0040 (-0,34 %)
     
  • Gold future

    1 753,90
    -2,80 (-0,16 %)
     
  • BTC-EUR

    40 950,86
    +210,74 (+0,52 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 193,48
    -32,05 (-2,62 %)
     
  • Pétrole WTI

    71,96
    -0,65 (-0,90 %)
     
  • DAX

    15 490,17
    -161,58 (-1,03 %)
     
  • FTSE 100

    6 963,64
    -63,84 (-0,91 %)
     
  • Nasdaq

    15 043,97
    -137,96 (-0,91 %)
     
  • S&P 500

    4 432,99
    -40,76 (-0,91 %)
     
  • Nikkei 225

    30 500,05
    +176,71 (+0,58 %)
     
  • HANG SENG

    24 920,76
    +252,91 (+1,03 %)
     
  • GBP/USD

    1,3737
    -0,0059 (-0,43 %)
     

Facebook de nouveau poursuivi pour abus de position dominante

·1 min de lecture

Nouveaux déboires en vue pour Facebook ? L'autorité américaine de la concurrence (FTC) a déposé un nouveau dossier contre Facebook mercredi, accusant le géant des réseaux sociaux d'abus de position dominante alors que sa première tentative avait été rejetée par un juge en juin. La plainte initiale pour pratiques anticoncurrentielles, déposée en décembre, menaçait le groupe californien de devoir se séparer d'Instagram et de WhatsApp, mais le juge James Boeasberg avait estimé qu'elle manquait "de concret sur le pouvoir réel de Facebook".

La plainte révisée donne plus de détails sur les moyens utilisés par la firme pour évincer la concurrence, concernant en particulier le début des années 2010, quand le marché de l'internet mobile a émergé. "Facebook manquait de compétences et talents techniques nécessaires pour survivre à la transition vers le mobile", a affirmé Holly Vedova, directrice par intérim de la division Concurrence de la FTC, citée dans un communiqué. "Après avoir échoué dans la compétition contre les nouveaux innovateurs, Facebook les a illégalement rachetés ou enterrés quand leur popularité devenait une menace existentielle", a-t-elle continué, en référence à l'application Instagram et à la messagerie WhatsApp.

>> A lire aussi - Face au variant Delta, les salariés de Facebook ne retourneront pas au bureau avant janvier 2022

Au 30 juin, quelque 3,5 milliards de personnes dans le monde fréquentaient tous les mois au moins l'un des quatre réseaux et messageries du groupe (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Pass sanitaire : le lourd avertissement de Bruno Le Maire aux restaurants
Twitter comparé à Adolf Hitler par un média de Serbie
La Corée du Sud saisit des actifs de Mitsubishi, accusé de travail forcé
Nicole Kidman exemptée de quarantaine à Hong Kong, colère des habitants
De voleur à sauveur : l’incroyable histoire du piratage à 611 millions de dollars de Poly Network

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles