La bourse est fermée

Facebook et l’art du copier-coller

Maintenir sa place de leader incontesté du marché peut conduire à des pratiques éthiquement discutables. Au tournant des années 2010, et alors que que la start-up Snapchat a le vent en poupe, Mark Zuckerberg, le PDG de Facebook est résolu à tout mettre en oeuvre pour écraser ce concurrent qu’il perçoit comme une menace de plus en plus sérieuse. Dans le quatrième épisode de la nouvelle saison du podcast Guerres de Business, intitulé “La riposte”, le rédacteur en chef de Management Lomig Guillo raconte comment Facebook a délaissé toute éthique professionnelle et encouragé ses collaborateurs à copier au cours de la décennie précédente, les concurrents du réseau social, afin de maintenir sa place de numéro 1 sur le marché. Et ce, en toute légalité…

Poke avait laissé un goût amer à Zuckerberg. Cette application de messagerie éphémère lancée par Facebook pour concurrencer la société au fantôme blanc sur fond jaune pilotée par Evan Spiegel et Bobby Murphy, a en effet été un véritable flop. Et pendant ce temps, Snapchat progresse en innovant encore et encore. Dernière nouveauté en date, sa fonctionnalité “Lenses”, composé de différents filtres en tout genre comme des arcs-en-ciel. Celle-ci a très vite séduit des célébrités à l’image de Kylie Jenner. Si bien que Zuckerberg ne va pas hésiter longtemps avant de s’inspirer de cette nouvelle fonctionnalité.

>> En images : les 5 fois où Facebook a copié Snapchat

Quand des applications risquent de faire de l’ombre à Facebook, Zuckerberg décide de les racheter. S’il n’a pas convaincu les patrons de Snapchat, il a toutefois réussi à racheter Masquerade. Une application qui permet aux utilisateurs de Facebook d’ajouter des filtres aux vidéos en temps réel. Quelle coïncidence ! Une vraie copie conforme de la fonctionnalité “Lenses” de Snapchat… Mais Zuckerberg ne s’arrête pas à ce seul coup bas, même si Facebook finit par avoir mauvaise presse dans les journaux…. En témoigne l’arrivée des “stories” sur Instagram. Il faut croire que, parfois,

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Le préfet de l'Aisne interdit la vente d'alcool... puis y renonce dans la journée
Saint-Nazaire : en plein confinement, ils font la fête dans la discothèque du bateau
Indépendants, libéraux… vous avez aussi droit au fonds de soutien avec moins d’un an d’activité
Ces secteurs dans lesquels les salariés pourraient être amenés à travailler (encore) plus
La Bourse de Paris enregistre l'une des plus fortes hausse de son histoire