La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 169,41
    +3,69 (+0,06 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 978,84
    +1,01 (+0,03 %)
     
  • Dow Jones

    33 800,60
    +297,03 (+0,89 %)
     
  • EUR/USD

    1,1905
    -0,0016 (-0,13 %)
     
  • Gold future

    1 744,10
    -14,10 (-0,80 %)
     
  • BTC-EUR

    50 097,00
    -1 047,88 (-2,05 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 235,89
    +8,34 (+0,68 %)
     
  • Pétrole WTI

    59,34
    -0,26 (-0,44 %)
     
  • DAX

    15 234,16
    +31,48 (+0,21 %)
     
  • FTSE 100

    6 915,75
    -26,47 (-0,38 %)
     
  • Nasdaq

    13 900,19
    +70,88 (+0,51 %)
     
  • S&P 500

    4 128,80
    +31,63 (+0,77 %)
     
  • Nikkei 225

    29 768,06
    +59,08 (+0,20 %)
     
  • HANG SENG

    28 698,80
    -309,27 (-1,07 %)
     
  • GBP/USD

    1,3707
    -0,0028 (-0,20 %)
     

Facebook dénonce des 'acteurs malveillants' et rappelle que les données volées datent de 2019

·1 min de lecture

Le géant des réseaux sociaux doit face à une crise de confiance concernant sa sécurité. Le piratage des données sur Facebook de plus de 530 millions d'utilisateurs, qui ont été en partie publiées sur un forum de hackers le week-end dernier, est le fait d'"acteurs malveillants", a dénoncé Facebook mardi qui enjoint ses membres à mieux protéger leurs comptes. Ces données sont issues d'une fuite qui remonte à 2019 et "a été résolue", affirme Mike Clark, un directeur du réseau social dans un communiqué.

Il a dénoncé la méthode du "scraping" ou pillage des profils de Facebook via un logiciel imitant la fonctionnalité du réseau qui aide les membres à trouver facilement des amis et raclant ainsi les listes de contacts. "Il faut bien comprendre que les acteurs malveillants ont obtenu ces données non pas en piratant nos systèmes mais en les pillant sur notre plateforme avant septembre 2019", indique le responsable de Facebook.

À lire aussi — Le numéro de téléphone de Mark Zuckerberg fait partie des données personnelles volées sur Facebook

Cette pratique "s'appuie souvent sur un logiciel automatisé pour extraire des informations publiques de l'internet qui peuvent ensuite être distribuées sur des forums comme cela", a-t-il ajouté.

La publication de ces numéros de téléphone, adresses, dates de naissance sur un forum de hackers a été repérée samedi par Business Insider.

"Les données ne comportaient ni informations financières, ni de santé, ni mots de passe", a assuré Facebook qui se dit "convaincu (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Twitter aurait envisagé de racheter Clubhouse pour 4 Mds$
Twitch veut sanctionner les 'infractions graves' commises hors ligne par ses utilisateurs
Quatre régions ont commandé à Alstom les premiers trains à hydrogène français
Facebook commence à tester Hotline, son concurrent de Clubhouse
Contagiosité, symptômes... Ce que l'on sait du Covid-19 chez les enfants