La bourse ferme dans 6 h 50 min

Facebook a créé une application de reconnaissance faciale testée en interne

Business Insider

Le PDG de Facebook Mark Zuckerberg. AP Photo/Andrew Harnik

Facebook a créé une application interne de reconnaissance faciale qui permettait aux employés d'identifier les gens en dirigeant l'appareil photo de leur smartphone sur eux. L'application a été développée par les employés de Facebook entre 2015 et 2016 et testée en interne. Elle s'appuyait sur des informations provenant de l'immense collection de photos téléchargées par les utilisateurs et de données de reconnaissance faciale pour identifier les personnes en quelques secondes seulement, selon des sources de Business Insider US. Elle a été présentée lors d'une réunion interne de tous les intervenants en 2015, selon une source, et a été qualifiée d'"exemple d'innovations futures" que la technologie et les données de Facebook pourraient permettre.

Selon une deuxième source, en 2016, une version bêta de l'application a été mise à la disposition des employés de Facebook qui, à l'aide d'une caméra de smartphone, pouvaient identifier toute personne pour laquelle le réseau social avait suffisamment de données, qu'ils soient ou non des employés de Facebook. Par la suite, l'application n'a finalement eu la possibilité d'identifier que les personnes reconnues comme des amis Facebook de l'utilisateur de l'application (qu'elles soient ou non employés de Facebook).

Un porte-parole de Facebook a nié le fait que l'application puisse un jour identifier des inconnus qui ne travaillent pas pour Facebook, affirmant qu'elle ne pouvait reconnaître que les visages des employés de Facebook et des amis Facebook de l'utilisateur qui avaient activé le système de reconnaissance faciale du réseau social sur leur compte.

L'application était clairement en phase de test et disposait d'une interface caméra de base, selon une source. Lorsque la caméra était pointée vers quelqu'un, l'application n'avait besoin que de trois à…

>> LIRE LA SUITE SUR BUSINESS INSIDER

Lire aussi : Mark Zuckerberg aurait été au courant de certaines pratiques problématiques de Facebook sur les données personnelles

Aussi sur Business Insider