La bourse ferme dans 6 h 17 min
  • CAC 40

    6 435,04
    -135,15 (-2,06 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 047,49
    -83,35 (-2,02 %)
     
  • Dow Jones

    34 584,88
    -166,42 (-0,48 %)
     
  • EUR/USD

    1,1711
    -0,0021 (-0,18 %)
     
  • Gold future

    1 757,20
    +5,80 (+0,33 %)
     
  • BTC-EUR

    38 516,60
    -2 978,36 (-7,18 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 126,90
    -98,63 (-8,05 %)
     
  • Pétrole WTI

    70,76
    -1,21 (-1,68 %)
     
  • DAX

    15 159,15
    -331,02 (-2,14 %)
     
  • FTSE 100

    6 862,00
    -101,64 (-1,46 %)
     
  • Nasdaq

    15 043,97
    -137,93 (-0,91 %)
     
  • S&P 500

    4 432,99
    -40,76 (-0,91 %)
     
  • Nikkei 225

    30 500,05
    +176,75 (+0,58 %)
     
  • HANG SENG

    24 099,14
    -821,62 (-3,30 %)
     
  • GBP/USD

    1,3677
    -0,0061 (-0,44 %)
     

Facebook est conscient qu'Instagram est mauvais pour la santé mentale des adolescents

·1 min de lecture

Les recherches internes de Facebook montrent que la santé mentale des utilisateurs adolescents est impactée de manière négative par l'utilisation de l'application Instagram, selon un nouveau rapport.

"32% des adolescentes ont déclaré que lorsqu'elles se sentaient mal dans leur corps, Instagram les faisait se sentir encore plus mal", indique un document interne de Facebook examiné par le Wall Street Journal. "Les comparaisons sur Instagram peuvent changer la façon dont les jeunes femmes se voient et se décrivent." Ces conclusions étaient cohérentes au cours des dernières années de recherche interne, selon le rapport.

À lire aussi — Facebook dépasse les 1 000 milliards de valorisation boursière

En 2019, une présentation interne de Facebook, consultée par le WSJ, disait d'Instagram : "Nous aggravons les problèmes d'image corporelle pour une adolescente sur trois". Une autre présentation a mis en évidence un résultat encore plus troublant : un petit pourcentage d'adolescents utilisateurs d'Instagram britanniques et américains ont déclaré avoir commencé à avoir des pensées suicidaires à cause du service.

Instagram est beaucoup plus populaire auprès des adolescents que le principal réseau social de Facebook, et la base d'utilisateurs du service est plutôt jeune : plus de 40% des utilisateurs d'Instagram ont moins de 22 ans, selon des documents examinés par le Wall Street Journal. Les jeunes utilisateurs sont si importants pour le succès d'Instagram que Facebook travaille actuellement (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

La Corée du Nord tente le lancement de missile depuis un train
Les touristes de SpaceX disposent de sédatifs, au cas où l'un des passagers deviendrait un danger
La Poste fait l'acquisition d'epicery, une application de commandes de produits frais
Combien gagne un influenceur pour un contenu sur Instagram, TikTok ou YouTube
Voici comment les touristes spatiaux de SpaceX ont vécu l'épreuve de la centrifugeuse

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles