La bourse est fermée
  • Dow Jones

    34 595,14
    +111,42 (+0,32 %)
     
  • Nasdaq

    15 568,11
    +30,42 (+0,20 %)
     
  • Nikkei 225

    27 935,62
    +113,86 (+0,41 %)
     
  • EUR/USD

    1,1328
    -0,0012 (-0,10 %)
     
  • HANG SENG

    23 658,92
    +183,66 (+0,78 %)
     
  • BTC-EUR

    51 094,97
    +43,61 (+0,09 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 477,49
    +8,41 (+0,57 %)
     
  • S&P 500

    4 595,65
    +28,65 (+0,63 %)
     

Facebook c’est fini ! Le groupe change son nom pour Meta… Mark Zuckerberg dévoile son grand projet de futur virtuel pour des milliards de personnes

·2 min de lecture

Facebook change le nom de sa maison-mère pour s’appeler Meta. Mark Zuckerberg dévoile un nouveau logo, toujours bleu, mais prenant la forme d’un huit, faisant écho au symbole de l’infini. Le CEO de l’une des entreprises les plus puissantes au monde compte développer le métavers, un univers qui mélange réalités virtuelle et augmentée. De quoi vivre une vie en 3D… Certains pourraient être effrayés par ce projet quand d’autres pourraient l’encenser…

Il ne faudra plus l’appeler Facebook mais Meta ! Ce jeudi 28 octobre, lors de l’événement Facebook Connect, Mark Zuckerberg a annoncé le changement de nom de la maison mère du réseau social qu’il a lancé en 2004. Cette nouvelle identité s’accompagne d’un logo totalement revu qui se déploie en un huit qui pourrait faire écho au symbole représentant l'infini.

L’objectif est d’offrir une large place au métavers, une contraction de « méta » et « univers » (metaverse en anglais). « Au fil du temps, j’aimerais qu’on soit vus comme une entreprise de métavers », souligne le fondateur et CEO dont le but est que l’on pense « au métavers en premier, et non à Facebook en premier. »

Censé touché des milliards de personnes, cet « univers fictif » mélange des réalités virtuelle et augmentée. Il s’agirait d’un environnement « dans lequel les individus pourraient évoluer dans des espaces persistants et partagés, en trois dimensions ». Afin de rendre ce concept concret, la vidéo de présentation met en situation une femme qui, à travers son avatar, assiste à un concert auquel son amie participe dans la vie réelle explique Numerama.

Mark Zuckerberg pense ce métavers comme le « futur de l’internet mobile actuel ». S’il voit grand et virtuel, il garde les pieds sur terre et concède que tout ceci ne prendrait forme que dans « un futur assez lointain ». Pour mettre à bien ce projet, l’entreprise a...

Lire la suite sur Femina.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles