La bourse ferme dans 6 h 15 min
  • CAC 40

    6 616,39
    -14,76 (-0,22 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 113,44
    -8,99 (-0,22 %)
     
  • Dow Jones

    34 196,82
    +322,58 (+0,95 %)
     
  • EUR/USD

    1,1946
    +0,0011 (+0,10 %)
     
  • Gold future

    1 782,50
    +5,80 (+0,33 %)
     
  • BTC-EUR

    28 763,59
    +693,08 (+2,47 %)
     
  • CMC Crypto 200

    824,56
    +37,94 (+4,82 %)
     
  • Pétrole WTI

    73,16
    -0,14 (-0,19 %)
     
  • DAX

    15 555,08
    -34,15 (-0,22 %)
     
  • FTSE 100

    7 115,98
    +6,01 (+0,08 %)
     
  • Nasdaq

    14 369,71
    +97,98 (+0,69 %)
     
  • S&P 500

    4 266,49
    +24,65 (+0,58 %)
     
  • Nikkei 225

    29 066,18
    +190,95 (+0,66 %)
     
  • HANG SENG

    29 288,22
    +405,76 (+1,40 %)
     
  • GBP/USD

    1,3909
    -0,0012 (-0,08 %)
     

Face aux sanctions des Etats-Unis, Huawei lance HarmonyOs, son propre système d'exploitation !

·1 min de lecture

Face aux sanctions américaines, Huawei réagit. Le géant chinois des télécoms lance son logiciel maison : le groupe va dévoiler ses premiers appareils mobiles équipés du nouveau système HarmonyOS lors d'un événement en ligne diffusé depuis son siège de Shenzhen, dans le sud du pays, à partir de 20 heures locales. Le développement de HarmonyOs a été suivi de près par le monde de la tech depuis que l'administration Trump a lancé en 2018 une campagne très agressive pour court-circuiter les ambitions de Huawei, soupçonné par les Etats-Unis d'espionnage.

Huawei a été placé en 2019 sur liste noire par Washington, ce qui empêche le groupe chinois d'accéder à des technologies américaines pour ses produits, et notamment le système d'exploitation Android, propriété de Google et utilisé par la quasi totalité des fabricants de smartphones hors Apple (avec son iOS). Or, jusqu'ici aucune entreprise n'est parvenue à s'attaquer au duopole des systèmes d'exploitation mobile: Blackberry, Windows Phone de Microsoft et le dispositif Fire d'Amazon ont chacun abandonné le champ de bataille.

>>> A lire aussi - Huawei s’implante en Alsace, 300 emplois à la clé !

Premier fournisseur mondial d'équipements de stations de base de télécommunications et d'autres équipements de réseau, Huawei s'était lancé dans le secteur des téléphones portables en 2003, en utilisant Android. Il était devenu l'un des trois principaux fabricants de smartphones au monde, avec le coréen Samsung et l'américain Apple, occupant même (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Les gendarmes des marchés rappellent Elon Musk à l’ordre : il doit faire approuver certains tweets
Une œuvre invisible vendue 15.000 euros aux enchères
AB Science stoppe l'ensemble de ses essais et demande la suspension de son titre en Bourse
Cryptomonnaies : l’Ethereum va marquer des points face au Bitcoin : le conseil Bourse du jour
Haropa Port : les ports de Paris, Rouen et Le Havre fusionnent pour gagner des parts de marché et doper l'industrie

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles