La bourse ferme dans 5 h 11 min
  • CAC 40

    5 599,31
    -12,38 (-0,22 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 589,83
    -9,72 (-0,27 %)
     
  • Dow Jones

    30 814,26
    -177,24 (-0,57 %)
     
  • EUR/USD

    1,2073
    -0,0012 (-0,10 %)
     
  • Gold future

    1 832,80
    +2,90 (+0,16 %)
     
  • BTC-EUR

    29 799,13
    -84,38 (-0,28 %)
     
  • CMC Crypto 200

    697,59
    -37,56 (-5,11 %)
     
  • Pétrole WTI

    52,40
    +0,04 (+0,08 %)
     
  • DAX

    13 792,73
    +5,00 (+0,04 %)
     
  • FTSE 100

    6 728,41
    -7,30 (-0,11 %)
     
  • Nasdaq

    12 998,50
    -114,10 (-0,87 %)
     
  • S&P 500

    3 768,25
    -27,29 (-0,72 %)
     
  • Nikkei 225

    28 242,21
    -276,97 (-0,97 %)
     
  • HANG SENG

    28 862,77
    +288,91 (+1,01 %)
     
  • GBP/USD

    1,3547
    -0,0036 (-0,27 %)
     

Face au F-16 et au Gripen, la France vante le Rafale à la Croatie

·2 min de lecture

Le Rafale réussira-t-il à damer le pion au F-16 américain et au Gripen suédois, en Croatie ? Le chef de la diplomatie française ne ménage en tout cas pas ses efforts... "Évidemment moi je préfèrerais que ce soit le Rafale, il n'y a pas d’ambiguïtés. Pour avoir été dans le passé ministre de la Défense, je connais un peu le sujet", a lancé Jean-Yves Le Drian au cours d'une conférence de presse avec son homologue croate Gordan Grlic Radman. "L'industriel (Dassault) a fait une offre. Elle me paraît de qualité mais la responsabilité ne m'incombe pas", a ajouté le ministre souvent présenté comme le "VRP" du Rafale pour avoir supervisé la vente de ses premiers exemplaires à l'export - à l'Egypte, au Qatar et à l'Inde - lorsqu'il était au portefeuille de la Défense.

La Croatie examine quatre offres pour l'acquisition de 12 avions de combat, deux portant sur des appareils neufs (F-16 et Gripen) et deux sur des avions d'occasion (Rafale et F-16 israéliens). Le ministre français des Affaires étrangères a également estimé que Zagreb avait encore des efforts à faire pour prétendre à entrer dans l'espace Schengen de libre-circulation des personnes, soulignant que le pays aurait la responsabilité d'une portion non négligeable de la frontière extérieure de l'Union européenne.

>> A lire aussi - Le futur avion de combat européen ne sera pas le plus furtif

La Croatie doit poursuivre "l'ensemble des actions techniques" nécessaires, a-t-il dit. "Ce n'est pas fini d'autant plus qu'il y a une longue frontière, 1.150 km, c'est énorme ! (...) Cela suppose de la vigilance et de la précision". Son homologue croate a pour sa part souligné les "énormes efforts" accomplis par Zabreb pour empêcher les migrants de la route des Balkans de passer illégalement en Croatie dans leur quête d'UE.

> Retrouvez ici nos Conseils Bourse du jour

Le chef de la diplomatie française a rejeté tout lien entre l'éventuelle attribution du marché des avions de chasse et un soutien à la candidature croate à Schengen alors (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Carrefour : les armes de la France face à Couche-Tard
Alstom : Bombardier veut ouvrir à Grenoble une usine pour rénover des trains
Total pousse ses pions dans le solaire, aux Etats-Unis
Valorisé jusqu’à 8 milliards, Deliveroo pourrait débarquer en Bourse au printemps
Un son et lumière façon Puy-du-Fou bientôt en Provence