La bourse est fermée

Face au coronavirus, Boris Johnson veut que le Royaume-Uni dépense à tout va

Margaret Thatcher doit se retourner dans sa tombe. Opérant un virage budgétaire keynésien qui désoriente jusque dans son propre camp, Boris Johnson et son gouvernement conservateur veulent dépenser à tout va. "Ne le répétez pas trop fort, mais s'agit-il d'un gouvernement socialiste?", s'interrogeait ainsi ironiquement jeudi Matthew Lynn, un éditorialiste du Telegraph, quotidien proche du Premier ministre britannique. "Les Conservateurs, le vrai parti des travailleurs !", a quant à lui lancé mercredi devant le Parlement le jeune ministre des Finances Rishi Sunak, 39 ans, résumant le changement de pied des Tories.

Son budget, qu'il présentait un mois après sa prise de fonction, prévoit 30 milliards de livres pour soutenir l'économie et des promesses d'investissement de centaines de milliards de livres dans les infrastructures au cours des prochaines années. Le très conservateur tabloïd Daily Mail s'est enthousiasmé, estimant que Rishi Sunak est "venu à la rescousse" du pays et le "vaccine contre le coronavirus". Malgré les craintes de dérapage des finances publiques, le ministre des Finances, qui a défendu jeudi matin son budget sur les télévisions et radios, a fait valoir sur la BBC que le pays pouvait s'endetter à bas coût compte tenu de la faiblesse des taux d'intérêt. "Je ne vais pas m'excuser pour cette réponse d'ampleur face aux défis immédiats du coronavirus", a-t-il martelé.

>> Lire aussi - Bourse : "le coronavirus est un choc comparable au 11 septembre et à la crise de 2008"

Mercredi, le gouverneur de la Banque d'Angleterre avait, lui, décidé d'une baisse surprise du taux directeur britannique face à ce qu'il a qualifié de choc économique. Cette crise sanitaire a contraint le gouvernement à débloquer davantage de milliards de livres pour donner une bouffée d'air frais à une économie déjà chancelante en raison des incertitudes liées au Brexit. Mais même avant l’apparition du coronavirus, le Premier ministre Boris Johnson avait fait de la hausse des dépenses publiques,

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Le PSG fera l’objet d’une série d’Amazon, pour les 50 ans du club de foot
Brexit : Michel Barnier va présenter un “ambitieux” projet d'accord à l’Union européenne
Managers, pensez au coaching... avec un cheval
On a testé le Taycan, la nouvelle voiture électrique de Porsche
Les jets privés prennent le relais des vols annulés à cause du coronavirus