Publicité
Marchés français ouverture 8 h 8 min
  • Dow Jones

    38 778,10
    +188,94 (+0,49 %)
     
  • Nasdaq

    17 857,02
    +168,14 (+0,95 %)
     
  • Nikkei 225

    38 102,44
    -712,12 (-1,83 %)
     
  • EUR/USD

    1,0741
    +0,0032 (+0,30 %)
     
  • HANG SENG

    17 936,12
    -5,66 (-0,03 %)
     
  • Bitcoin EUR

    62 024,04
    -44,61 (-0,07 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 386,83
    -1,33 (-0,10 %)
     
  • S&P 500

    5 473,23
    +41,63 (+0,77 %)
     

Face à la sécheresse, l'Espagne annonce un plan d'urgence de plus de 2 milliards d'euros

Confronté à une des pires sécheresses de l'histoire récente du pays, le gouvernement espagnol a dévoilé jeudi un plan d'urgence de plus de deux milliards d'euros pour y faire face et secourir un secteur agricole en grande souffrance.

Sécheresse sévère

Adoptées lors d'un conseil des ministres extraordinaire, ces mesures ont été prises à la veille même de l'ouverture officielle de la campagne pour les élections municipales et régionales du 28 mai, où cette problématique de l'eau s'annonce centrale. Ce qui a amené l'opposition de droite à accuser l'exécutif d'électoralisme.

L'Espagne fait face à une sécheresse dramatique, le niveau des réservoirs d'eau du pays - qui stockent l'eau de pluie afin de l'utiliser lors des mois plus secs - étant tombé durant la première semaine de mai à 48,9% de leur capacité, soit la cinquième baisse hebdomadaire consécutive.

PUBLICITÉ

Le niveau est même bien plus bas en Catalogne (nord-est) et en Andalousie (sud), les deux régions les plus touchées, où il avoisine les 25%.

80% des terres agricoles espagnoles "asphyxiées"

Publié justement ce jeudi, le nouveau rapport du principal syndicat agricole du pays, la Coordination des Organisations d'Agriculteurs et d'Eleveurs (Coag), donne une image dramatique de la situation du monde agricole, qui ne fait qu'empirer, puisqu'à l'en croire, "la sécheresse asphyxie déjà 80% des terres agricoles espagnoles" et que "plus de cinq millions d'hectares de céréales non irriguées" ont subi "des pertes irréversibles".

Or, les chiffres du précédent rapport de la Coag, publié le 13 avril, parlaient de 60% des terres "asphyxiées" et de 3,5 millions d'hectares de céréales affectés.

Le pays a connu l'an dernier son année la plus chaude jamais enregistrée, avec plusieurs vagues de chaleur caniculaire, selon l'Agence publique de Météorologie (Aemet).

Le simple fait que ces mesures d'urgence aient fait l'objet d'un conseil des ministres extraordinaire consacré à ce seul thème illustre à la fois l'urgence de la situation et l'importance qu'y accorde le gouvernement du socialiste Pedro Sánchez.

Remédier à la pénurie d'eau

Sur les quelque 2,19 milliards d'euros de ce plan, un peu moins des deux tiers (1,4 milliard d'euros) doivent servir à la construction de nouvelles infrastructures pour remédier à la pénurie d'eau dans certaines régions, notamment des usines de désalinisation de l'eau de mer et des systèmes pour accroître la réutilisation d'eaux usées.

Une somme de 276 millions ira aux cultures et aux zones que le ministère de l'agriculture estimera les plus affectées par la sécheresse.

Enfin, 40,5 millions d'euros serviront à subventionner à hauteur de 70% le coût des polices d'assurance contre la sécheresse contractées par les exploitants.