La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 612,76
    -21,01 (-0,32 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 089,30
    -27,47 (-0,67 %)
     
  • Dow Jones

    34 935,47
    -149,06 (-0,42 %)
     
  • EUR/USD

    1,1872
    -0,0024 (-0,20 %)
     
  • Gold future

    1 816,90
    -18,90 (-1,03 %)
     
  • BTC-EUR

    34 687,51
    +1 574,11 (+4,75 %)
     
  • CMC Crypto 200

    955,03
    +5,13 (+0,54 %)
     
  • Pétrole WTI

    73,81
    +0,19 (+0,26 %)
     
  • DAX

    15 544,39
    -96,08 (-0,61 %)
     
  • FTSE 100

    7 032,30
    -46,12 (-0,65 %)
     
  • Nasdaq

    14 672,68
    -105,59 (-0,71 %)
     
  • S&P 500

    4 395,26
    -23,89 (-0,54 %)
     
  • Nikkei 225

    27 283,59
    -498,83 (-1,80 %)
     
  • HANG SENG

    25 961,03
    -354,29 (-1,35 %)
     
  • GBP/USD

    1,3908
    -0,0050 (-0,35 %)
     

Face à la pénurie de main-d'œuvre, Disney offre des primes de 1.000 dollars à certains candidats

·1 min de lecture

Aux États-Unis, la pénurie de main-d'œuvre ralentit la reprise des secteurs du tourisme et de la restauration. Après avoir licencié des milliers d'employés pendant la pandémie de Covid-19, Disney essaie d'attirer de nouvelles recrues en leur offrant une prime à l'embauche de 1.000 euros, rapporte Business Insider. Sont principalement recherchés par le parc à thème d'Orlando, en Floride : des femmes de ménage ainsi que du personnel de cuisine.

En proposant une prime de 1.000 dollars, Disney espère ainsi attirer de nouveaux travailleurs. Sur son site, le parc précise que cette somme leur sera versée s'ils restent en poste pendant au moins 90 jours. Un premier paiement de 250 dollars sera effectué après cette période, et le second après 150 jours. L'entreprise rappelle également qu'une femme de ménage est payée 18 dollars de l'heure ; le personnel des cuisines, 18 dollars de l'heure. Cette pénurie de personnels chez Disney survient seulement neuf mois après le licenciement de 28.000 employés, en septembre dernier. Ce chiffre est depuis passé à 32.000, rappelle Business Insider.

>> A lire aussi - Disneyland Paris rouvre, port du masque obligatoire dès 6 ans !

Face à l'incapacité de recruter, plusieurs entreprises américaines ont fait le choix de réduire leurs heures d'ouverture, ou de réduire leur production. La Chambre de commerce a qualifié la situation d'"urgence économique nationale". Cela "constitue une menace imminente pour notre reprise fragile et la grande résurgence de l'Amérique", (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Attention aux faux démarcheurs qui viennent “remettre à jour” votre compteur Linky
Or : les banques centrales de retour à l’achat ?
Amazon annonce l'acquisition de la messagerie sécurisée Wickr
La nouvelle maison d'Elon Musk ne fait que 40m²
Il dépose moins d'un euro à la banque, on lui demande l'origine de ses fonds

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles