Marchés français ouverture 7 h 28 min
  • Dow Jones

    35 116,40
    +278,24 (+0,80 %)
     
  • Nasdaq

    14 761,29
    +80,23 (+0,55 %)
     
  • Nikkei 225

    27 641,83
    -139,19 (-0,50 %)
     
  • EUR/USD

    1,1872
    +0,0004 (+0,04 %)
     
  • HANG SENG

    26 194,82
    -40,98 (-0,16 %)
     
  • BTC-EUR

    32 301,35
    -1 143,37 (-3,42 %)
     
  • CMC Crypto 200

    928,35
    -15,09 (-1,60 %)
     
  • S&P 500

    4 423,15
    +35,99 (+0,82 %)
     

Face à Pékin et Moscou, l'Otan serre les rangs

·1 min de lecture

Les dirigeants de l'Otan ont décidé lundi de faire front commun face aux ambitions déclarées de la Chine en Europe et à "la menace grandissante" du renforcement militaire de la Russie, lors de leur sommet annuel à Bruxelles. "Il y a une prise de conscience croissante, ces deux dernières années, que nous avons de nouveaux défis", avait souligné le président américain Joe Biden à son arrivée pour son premier sommet au siège de l'Alliance à Bruxelles, en insistant sur "la nécessité d'une plus grande coordination" entre alliés.

"La Russie ne saura pas nous diviser"

La déclaration adoptée à l'issue de la réunion traduit les préoccupations des alliés : la Russie, la Chine, les nouvelles menaces dans l'espace et le cyberespace, le terrorisme, la montée des régimes autoritaires. Le texte long de 45 pages compte 79 points. La Russie reste la préoccupation numéro un de l'Alliance. "Nous allons adresser un message important à Moscou : nous restons unis et la Russie ne saura pas nous diviser", a prévenu le secrétaire général de l'Organisation du traité de l'Atlantique nord (Otan), le Norvégien Jens Stoltenberg.

"Tant que la Russie ne montre pas qu'elle respecte le droit international et qu'elle honore ses obligations et responsabilités internationales, il ne peut y avoir de retour à la normale", ont averti les Alliés. Mais "nous restons ouverts à un dialogue périodique et substantiel", ont-ils assuré.

La Chine, source de préoccupation

Joe Biden doit rencontrer le président russe Vladimir P...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles