La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 169,41
    +3,69 (+0,06 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 978,84
    +1,01 (+0,03 %)
     
  • Dow Jones

    33 800,60
    +297,03 (+0,89 %)
     
  • EUR/USD

    1,1905
    -0,0016 (-0,13 %)
     
  • Gold future

    1 744,10
    -14,10 (-0,80 %)
     
  • BTC-EUR

    50 652,86
    +588,54 (+1,18 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 235,89
    +8,34 (+0,68 %)
     
  • Pétrole WTI

    59,34
    -0,26 (-0,44 %)
     
  • DAX

    15 234,16
    +31,48 (+0,21 %)
     
  • FTSE 100

    6 915,75
    -26,47 (-0,38 %)
     
  • Nasdaq

    13 900,19
    +70,88 (+0,51 %)
     
  • S&P 500

    4 128,80
    +31,63 (+0,77 %)
     
  • Nikkei 225

    29 768,06
    +59,08 (+0,20 %)
     
  • HANG SENG

    28 698,80
    -309,27 (-1,07 %)
     
  • GBP/USD

    1,3706
    -0,0029 (-0,21 %)
     

Face à l'opposition du Sénat, Joe Biden renonce à nommer Neera Tanden dans son cabinet

·2 min de lecture

Premier échec politique pour Joe Biden : le président américain a dû renoncer, mardi soir, à son choix pour le poste de directrice du Bureau de la gestion et du budget à la Maison Blanche. La candidature de Neera Tanden n'a en effet pas convaincu certains sénateurs, alors que le chef de l'État ne dispose que d'une courte majorité.

Joe Biden a annoncé, mardi 2 mars, le retrait de la candidature de Neera Tanden pour diriger le budget à la Maison Blanche face à l'opposition de sénateurs-clés, premier revers pour le nouveau président démocrate, qui dispose d'une très courte majorité au Congrès.

"J'ai accepté la demande de Neera Tanden de retirer" sa candidature, a annoncé Joe Biden dans un communiqué. Il a toutefois précisé qu'il comptait confier un autre rôle à Neera Tanden au sein de son administration.

Feu croisé des sénateurs

Des sénateurs républicains mais aussi un démocrate s'étaient déclarés contre son arrivée au poste de directrice du Bureau de la gestion et du budget à la Maison Blanche (OMB), un service très puissant, notamment chargé de développer le budget voulu par le président.

Depuis l’annonce de sa nomination, Neera Tanden était la cible d’un feu croisé de critiques : les républicains se disaient outrés par d’anciens commentaires visant nommément des sénateurs, tandis que des progressistes proches de Bernie Sanders la jugeaient trop centriste.

Au final, c’est un sénateur démocrate plus conservateur, Joe Manchin, qui a en grande partie condamné ses chances en annonçant, fin février, qu’il ne voterait pas pour elle. Le sénateur de la Virginie-Occidentale estimait que ses déclarations "ouvertement politiques" auraient un "impact toxique" sur les relations entre le Congrès et la Maison Blanche.

Gina Raimondo confirmée au Commerce

Cette annonce est survenue alors que le Sénat votait dans la journée pour confirmer plusieurs candidats choisis par Joe Biden pour des postes au sein de l'administration fédérale. Une majorité de sénateurs ont ainsi confirmé la nomination de Cecilia Rouse à la présidence du Conseil d'analyse économique de la Maison blanche, après avoir validé la nomination de Gina Raimondo en tant que secrétaire au Commerce.

Dans une lettre au président américain que la Maison Blanche a rendue publique, l'actuelle directrice du groupe de réflexion Center for American Progress a admis que sa nomination était devenue davantage qu'une tâche ardue. "Malheureusement, il semble désormais clair qu'il n'y a pas de voie à suivre pour obtenir la confirmation", a écrit Neera Tanden, ajoutant ne pas vouloir que sa nomination continue d'être une "distraction" au détriment d'autres priorités du chef de la Maison Blanche.

Avec AFP et Reuters