Marchés français ouverture 3 h 38 min

Face à Libra, la Banque de France va tester une monnaie digitale de banque centrale

latribune.fr
 

Si la Banque de France a multiplié les mises en garde à l'égard du Bitcoin mais aussi du Libra de Facebook, elle n'est pas opposée au principe de monnaie digitale, si tant que celle-ci soit émise par une institution. Le gouverneur, François Villeroy de Galhau, a annoncé ce mercredi 4 décembre le lancement d'expérimentations en vue de la création d'une monnaie digitale de banque centrale dans les mois qui viennent, lors d'une journée de conférence organisée par l'Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (adossée à la Banque de France).

« Nous entendons commencer des expérimentations rapidement et lancer un appel à projets d'ici la fin du premier trimestre 2020. Nous sommes particulièrement intéressés à participer à des expérimentations d'intégration d'une monnaie digitale de banque centrale « de gros » dans des procédures innovantes d'échange et de règlement d'actifs financiers tokenisés [sous forme de jetons numériques, ndlr] » a-t-il précisé.

Le ministre de l'Economie et des Finances, Bruno Le Maire, très remonté contre le projet Libra de Facebook, avait appelé de ses voeux en septembre dernier une monnaie numérique publique.

La Banque de France sera la première banque centrale au sein la zone euro à s'engager dans une telle démarche. La Riksbank suédoise a entamé très tôt une réflexion sur une éventuelle e-couronne mais n'a pas encore abouti. La Banque centrale chinoise travaille aussi à un projet de monnaie de paiement

(...) Lire la suite sur La Tribune.fr


Le Libra est-il mort-né ? La France veut l'interdire, le G7 pose des conditions strictes
Pour la BCE, le Libra de Facebook pourrait nuire à l'euro
Crypto-devises, monnaies digitales : les banques centrales encore prudentes
Michel Aglietta « Une monnaie mondiale et privée, c’est absurde et dangereux »