Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 628,57
    -42,77 (-0,56 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 907,30
    -40,43 (-0,82 %)
     
  • Dow Jones

    39 150,33
    +15,57 (+0,04 %)
     
  • EUR/USD

    1,0697
    -0,0009 (-0,09 %)
     
  • Gold future

    2 334,70
    -34,30 (-1,45 %)
     
  • Bitcoin EUR

    60 178,65
    +63,50 (+0,11 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 328,86
    -31,47 (-2,31 %)
     
  • Pétrole WTI

    80,59
    -0,70 (-0,86 %)
     
  • DAX

    18 163,52
    -90,66 (-0,50 %)
     
  • FTSE 100

    8 237,72
    -34,74 (-0,42 %)
     
  • Nasdaq

    17 689,36
    -32,23 (-0,18 %)
     
  • S&P 500

    5 464,62
    -8,55 (-0,16 %)
     
  • Nikkei 225

    38 596,47
    -36,55 (-0,09 %)
     
  • HANG SENG

    18 028,52
    -306,80 (-1,67 %)
     
  • GBP/USD

    1,2650
    -0,0010 (-0,08 %)
     

Face à l’inflation, les Français pratiquent la «déconsommation»

freshidea/Adobe Stock

Qu’est-ce que la «déconsommation» ? Cette nouvelle réalité économique est le résultat d'une inflation persistante qui a forcé les ménages à revoir leurs habitudes d'achat à la baisse. Comme l'a souligné Alexandre Bompard, le P-DG de Carrefour, le 29 août dernier sur France Info, c'est un véritable «tsunami de déconsommation» qui déferle sur le pays à cause de la chute du pouvoir d’achat et de l’envolée des étiquettes. Les consommateurs ont d’abord commencé par acheter des produits moins chers, puis à en acheter moins en général, notait l’UFC-Que choisir samedi 21 octobre.

D'abord, les ménages ont ajusté leur alimentation en réduisant la consommation de produits coûteux tels que la viande, le poisson et le fromage. Ensuite, ce sont les produits d'hygiène et les petits plaisirs qui ont été laissés de côté. D'après la société d'études Circana, les chiffres de la consommation révèlent une baisse de plus de 4 % du volume des achats en grande surface rien qu’au premier semestre. Plusieurs facteurs contribuent à cette évolution, explique à nos confrère Emily Mayer, analyste chez Circana, notamment la reprise post-Covid, qui a vu la restauration commerciale reprendre des couleurs au détriment des achats en magasin, mais aussi la baisse du nombre de références, ou encore le vieillissement de la population.

Le phénomène de déconsommation est aussi exacerbé par l'inflation, car les consommateurs sont contraints de faire des arbitrages sur les volumes. Une réalité qui préoccupe énormément (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Inflation : Comment les magasins bio essayent de rompre avec leur image chère
Inflation : Comment les magasins bio essayent de rompre avec leur image chère
Cette astuce vous permettra de vous offrir le célèbre sèche-cheveux Dyson à prix réduit sur le site officiel
Cette astuce vous permettra de vous offrir le célèbre sèche-cheveux Dyson à prix réduit sur le site officiel
Rappel produit : attention à ce Bleu contaminé, il ne faut surtout pas en consommer