Marchés français ouverture 5 h 20 min
  • Dow Jones

    31 029,31
    +82,32 (+0,27 %)
     
  • Nasdaq

    11 177,89
    -3,65 (-0,03 %)
     
  • Nikkei 225

    26 575,93
    -228,67 (-0,85 %)
     
  • EUR/USD

    1,0444
    0,0000 (-0,00 %)
     
  • HANG SENG

    21 917,45
    -79,44 (-0,36 %)
     
  • BTC-EUR

    19 155,58
    -457,97 (-2,33 %)
     
  • CMC Crypto 200

    429,07
    -10,59 (-2,41 %)
     
  • S&P 500

    3 818,83
    -2,72 (-0,07 %)
     

Face à la fuite des abonnés, Netflix envisage de modifier le rythme de diffusion des séries à succès

« Binger ». Depuis cinq ans, et l’arrivée de Netflix, cet anglicisme s’est imposé en France. On parle même de « binge-watching » qui est l’action de regarder une série télévisée d’un seul coup. Fini les séries TV où il faut attendre une semaine pour connaître la suite. Avec Netflix, les plus courageux et les plus frénétiques peuvent regarder une saison complète en une journée…

Toutefois, aujourd’hui, Netflix envisage d’abandonner ce qui a fait son succès : la mise en ligne de séries complètes, d’un seul coup. Pourquoi ? Tout simplement parce que la plus célèbre plateforme de vidéo à la demande a perdu 200.000 abonnés au premier trimestre 2022, et ça ne lui était jamais arrivé en dix ans. En interne, on anticipe même une perte de… deux millions d’abonnés au second trimestre !

En 10 ans, Netflix avait connu une croissance quasi exponentielle, mais 2022 marque un repli. © AppInventiv
En 10 ans, Netflix avait connu une croissance quasi exponentielle, mais 2022 marque un repli. © AppInventiv

Se désabonner quand une série est terminée ?

Pour les spécialistes, et aux côtés d'une concurrence de plus en plus agressive, un catalogue qui a du mal à se renouveler et des tarifs en hausse, le phénomène du « binge-watching » est l’une des principales causes de ces désabonnements. À chaque sortie d’une série phare, on s’abonne puis, une fois qu’elle a été regardée, on se désabonne. Logique puisqu'il s'agit d'offre sans engagement. « Avec Netflix, il est très facile de s’inscrire pendant trois à six mois, puis de partir pendant trois à six mois, rappelle Michael Pachter, analyste chez WedbushUne fois que Stranger Things est terminé et que Ozark est terminé, on fait quoi maintenant ? »

Chez Disney+, concurrent de Netflix, la stratégie inverse a été adoptée, et on a choisi d’imiter HBO, qui a tenu en haleine toute la Planète pendant près de 10 ans avec Game of Thrones, diffusée au compte-gouttes, un épisode par semaine. Que va faire Netflix face à la concurrence et des chiffres en baisse ? Un premier indice avec les séries phares Stranger Things, Better Call Saul et Ozark. La première, qui...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles