La bourse est fermée
  • Dow Jones

    34 098,38
    -58,31 (-0,17 %)
     
  • Nasdaq

    11 972,57
    -141,22 (-1,17 %)
     
  • Nikkei 225

    27 606,46
    -79,01 (-0,29 %)
     
  • EUR/USD

    1,0739
    +0,0008 (+0,08 %)
     
  • HANG SENG

    21 283,52
    -15,18 (-0,07 %)
     
  • BTC-EUR

    21 433,07
    -322,64 (-1,48 %)
     
  • CMC Crypto 200

    530,27
    -6,63 (-1,23 %)
     
  • S&P 500

    4 135,84
    -28,16 (-0,68 %)
     

Face à la flambée des prix, comment partir au ski quand même sans se ruiner

Gilles Baron

Face à la flambée des prix du transport, des hébergements et des remontées mécaniques, les fans de neige pourraient être tentés de zapper les vacances à la montagne. Il existe néanmoins des solutions pour faire baisser l'addition. Suivez nos conseils…

1. Surfez… sur le Web

Il est possible de comparer les prix des stations sur Internet, par exemple avec Ski Express. Le spécialiste recense les disponibilités de plus de 50 sites marchands proposant des résidences, hôtels, séjours tout compris, locations de matériel et remontées mécaniques. Il établit ainsi un baromètre des tendances, permettant de choisir le bon massif et les bonnes dates en fonction de son budget et de ses contraintes.

Cet hiver, l'addition est salée: le prix moyen d'un appartement pour quatre personnes a globalement augmenté de 15,9%, avec de fortes disparités selon les massifs et saisons. Dopées par l'inflation mais également la demande importante lors de la saison passée (rattrapage post-Covid-19), les Alpes du Nord atteignent des sommets, avec une facture qui flambe de 22% (971 euros par semaine).

Au-delà de comparer, Internet permet de réaliser de bonnes affaires en assemblant les prestations, avant le départ. Travelski ou Le Ski du nord au sud proposent d'acheter transport, hébergement et remontées mécaniques en même temps avant le départ, avec à la clé des économies. De son côté, à l'instar de nombreux hébergeurs, Odalys a négocié des offres préférentielles pour ses clients, avec jusqu'à 48% de réduction sur les forfaits ou la location de matériel, de 5 à 20% pour les leçons de ski.

2. Partez au bon moment

Sans surprise, si vous le pouvez, il faut éviter les vacances scolaires pour profiter des meilleures affaires. Il en coûte en moyenne 697 euros par semaine et par personne (hébergement sur la base d'un appartement pour quatre plus remontées mécaniques) durant la semaine du 18 février, selon Ski Express, soit la plus chère semaine de l'année. Autre période où les prix s'envolent, celle des vacances de Noël avec un prix de 598 euros. Pour diminuer l'addition, préférer le mois de janvier où les prix dégringolent (389 euros par personne la semaine du 7 janvier, soit une économie de 44%), mais également en mars, où l'on profite de surcroît de j[...]

Lire la suite sur challenges.fr

VIDÉO - Les stations de ski s'adaptent face au manque de neige

A lire aussi