La bourse ferme dans 3 h 24 min
  • CAC 40

    6 626,33
    -4,82 (-0,07 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 116,89
    -5,54 (-0,13 %)
     
  • Dow Jones

    34 196,82
    +322,58 (+0,95 %)
     
  • EUR/USD

    1,1952
    +0,0017 (+0,14 %)
     
  • Gold future

    1 785,00
    +8,30 (+0,47 %)
     
  • BTC-EUR

    27 787,12
    -979,32 (-3,40 %)
     
  • CMC Crypto 200

    792,01
    +5,40 (+0,69 %)
     
  • Pétrole WTI

    73,11
    -0,19 (-0,26 %)
     
  • DAX

    15 571,27
    -17,96 (-0,12 %)
     
  • FTSE 100

    7 126,00
    +16,03 (+0,23 %)
     
  • Nasdaq

    14 369,71
    +97,98 (+0,69 %)
     
  • S&P 500

    4 266,49
    +24,65 (+0,58 %)
     
  • Nikkei 225

    29 066,18
    +190,95 (+0,66 %)
     
  • HANG SENG

    29 288,22
    +405,76 (+1,40 %)
     
  • GBP/USD

    1,3904
    -0,0017 (-0,13 %)
     

Face à un emballement de l’inflation, la Russie relève son taux d’intérêt !

·1 min de lecture

Face à l'accélération de l'inflation en Russie, Moscou agit ! Procédant à un nouveau tours de vis, la Banque centrale de Russie a relevé son taux directeur pour la troisième fois consécutive, de 0,5 point à 5,5%. "Une pression inflationniste accrue dans le contexte de la reprise économique" peut provoquer une augmentation de l'inflation "plus importante et prolongée" que prévu, a indiqué dans un communiqué l'institution monétaire, qui n'exclut pas de nouvelles hausses du taux à l'avenir. Parmi les raisons de cette accélération, la banque centrale cite une "croissance de la demande plus rapide que la capacité d'expansion de la production" alors que l'économie russe redémarre. "A court terme, cette influence est renforcée par la croissance des prix sur les marchés mondiaux des matières premières".

Face à l'inflation, la Banque de Russie avait commencé en mars à augmenter son taux qui était historiquement bas, une première depuis 2018. Il s'agit de la troisième hausse conséquente - les analystes ne s'attendaient qu'à une hausse de 0,25 point - consécutive, alors que la voix de la gouverneure de la Banque, Elvira Nabioullina, s'élève régulièrement ces derniers temps pour alerter les autorités face à un phénomène qu'elle craint plus durable qu'attendu. Les prix à la consommation ont commencé à grimper en Russie en mars 2020 - après des mois d'inflation très basse - sur fond de crise pétrolière, de chute du rouble et de ralentissement économique mondial dû à la pandémie de Covid-19. (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Une Française va prendre la tête de TAP Air Portugal
Les employés de Goldman Sachs obligés de révéler leur niveau de vaccination
Une cryptomonnaie de banque centrale serait une des "innovations les plus importantes de l'Histoire", pour la Banque d’Angleterre
Banque du Pape : les profits résistent à la crise du Covid-19 !
Droits TV de L1: l'horizon juridique se dégage en vue d'un accord entre Canal+ et la LFP

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles