La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 765,52
    -30,23 (-0,44 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 080,15
    -27,87 (-0,68 %)
     
  • Dow Jones

    34 580,08
    -59,71 (-0,17 %)
     
  • EUR/USD

    1,1317
    +0,0012 (+0,10 %)
     
  • Gold future

    1 782,10
    +21,40 (+1,22 %)
     
  • BTC-EUR

    43 619,27
    +1 837,79 (+4,40 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 367,14
    -74,62 (-5,18 %)
     
  • Pétrole WTI

    66,22
    -0,28 (-0,42 %)
     
  • DAX

    15 169,98
    -93,13 (-0,61 %)
     
  • FTSE 100

    7 122,32
    -6,89 (-0,10 %)
     
  • Nasdaq

    15 085,47
    -295,85 (-1,92 %)
     
  • S&P 500

    4 538,43
    -38,67 (-0,84 %)
     
  • Nikkei 225

    28 029,57
    +276,20 (+1,00 %)
     
  • HANG SENG

    23 766,69
    -22,24 (-0,09 %)
     
  • GBP/USD

    1,3235
    -0,0067 (-0,50 %)
     

Face à la baisse du pouvoir d'achat, Lidl réduit ses marges

·1 min de lecture

Face à l'inflation, la grande distribution contre-attaque. Après Leclerc et Casino, qui ont lancé des opérations de réduction de leurs marges pour faire baisser les prix du carburant, c'est au tour de Lidl de faire un geste. L'entreprise allemande de hard-discount compte bien continuer à proposer des prix imbattables. Michel Biero est directeur exécutif de Lidl France. Sur notre antenne, il a révélé dans la matinale d'Europe 1 ce mardi que ses supermarchés vont freiner la hausse des prix en réduisant leurs marges sur un ensemble de produits, alors que la hausse du prix du carburant a entraîné une vague de protestation à travers le pays. "Bien évidemment, on fait tampon", a plaidé Michel Biero.

>> Retrouvez la matinale du jour en replay et en podcast ici

"Faire tampon, ça veut dire que l'on réduit nos marges et on ne répercute pas l'intégralité de la hausse des matières premières sur le prix de vente consommateur", a-t-il détaillé. "Si je prends une augmentation de 20 centimes sur un paquet de pâtes au prix d'achat, je ne répercuterai pas les 20 centimes sur le prix de vente. Mais peut être que 12, 13, ou 15 centimes."

>> LIRE AUSSI - Inflation : la rentrée 2021 est la plus chère depuis des années

Des négociations qui s'annoncent compliquées

Certains produits n'échapperont pas à la hausse, toutefois. "Il y a le café, il y a les conserves qui vont augmenter un petit peu", a détaillé Michel Biero. "Il y a quelques produits, mais c'est très limité. Ce qui est certain,...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles