Marchés français ouverture 8 h 5 min
  • Dow Jones

    34 838,16
    -97,31 (-0,28 %)
     
  • Nasdaq

    14 681,07
    +8,39 (+0,06 %)
     
  • Nikkei 225

    27 781,02
    +497,43 (+1,82 %)
     
  • EUR/USD

    1,1881
    +0,0006 (+0,05 %)
     
  • HANG SENG

    26 235,80
    +274,77 (+1,06 %)
     
  • BTC-EUR

    33 195,10
    -1 003,02 (-2,93 %)
     
  • CMC Crypto 200

    951,68
    -9,21 (-0,96 %)
     
  • S&P 500

    4 387,16
    -8,10 (-0,18 %)
     

La fabrication de paracétamol de retour sur le sol français dès 2023

·1 min de lecture

C'était une promesse d'Emmanuel Macron, elle est en voie d'être tenue. La France va recommencer à fabriquer sur son sol du paracétamol dès 2023, a annoncé mardi 29 juin le sous-traitant pharmaceutique Seqens en officialisant le lancement d'une nouvelle usine destinée à assurer cette production sur son site de Roussillon (Isère). L'annonce intervient un an après la présentation par le président Emmanuel Macron d'une stratégie destinée à relocaliser dans les trois ans toute la chaîne de production de cette molécule dont le caractère essentiel a été mis en évidence au pire de la crise sanitaire.

La nouvelle usine aura une capacité de 10.000 tonnes par an. Sa production sera absorbée par les groupes pharmaceutiques Sanofi (marque Doliprane) et Upsa (marque Efferalgan) qui jusqu'ici se contentaient de conditionner en France le principe actif de ce médicament importé d'Asie. Le montant de l'investissement nécessaire, qui est soutenu par le plan France Relance, n'a pas été rendu public.

Leader mondial de l'aspirine, Seqens est aussi un important fabricant de paracétamol avec deux usines en Chine. Le groupe souligne que sa future usine sera cinq à dix fois moins polluante que les usines existantes de paracétamol. Clin d'oeil à l'histoire, Seqens relève que la plateforme de Roussillon avait été le dernier site en France à produire du paracétamol. L'usine avait été fermée en 2008 par son propriétaire d'alors, le groupe chimique Rhodia.

>> A lire aussi - Vaccins : Sanofi investit deux milliards (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Faux permis de conduire : Jade et Arnaud Lagardère accusés par leur ex-garde du corps
LinkedIn : un pirate met en vente les données de millions d'utilisateurs
Industrie : la facture (très) salée pour l’économie allemande des goulots d’étranglement
Les actions sont chères, M&G recommande la sélectivité : le conseil Bourse du jour
Brexit : Macron remercie JPMorgan, des centaines de traders rapatriés de Londres à Paris !

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles