Marchés français ouverture 6 h 6 min
  • Dow Jones

    34 299,33
    -94,42 (-0,27 %)
     
  • Nasdaq

    14 072,86
    -101,29 (-0,71 %)
     
  • Nikkei 225

    29 414,53
    -26,77 (-0,09 %)
     
  • EUR/USD

    1,2132
    -0,0001 (-0,01 %)
     
  • HANG SENG

    28 638,53
    -203,60 (-0,71 %)
     
  • BTC-EUR

    32 933,27
    -670,34 (-1,99 %)
     
  • CMC Crypto 200

    992,29
    -18,32 (-1,81 %)
     
  • S&P 500

    4 246,59
    -8,56 (-0,20 %)
     

Un fabricant isérois décroche un contrat pour fabriquer le bol du Thermomix

·1 min de lecture

Un beau partenariat pour l'industrie française. La société iséroise Bourgeat, spécialisée dans la fabrication d'ustensiles et d'équipements de cuisine, a signé le 7 mai dernier un contrat avec le groupe allemand Vorwerk Elektrowerke, fabricant du Thermomix, rapporte L'Essor. Une signature qui porte sur la fabrication du bol du célèbre robot de cuisine et qui s'est concrétisée en présence de la ministre déléguée chargée de l'Industrie Agnès Pannier-Runacher. "La relocalisation, c’est aussi soutenir des entreprises françaises aux savoir-faire reconnus, pépites industrielles de nos territoires, pour qu’elles deviennent les usines-pivots de produits qui seront très largement exportés, comme le Thermomix", a-t-elle réagi, dans un communiqué.

Bourgeat devient ainsi le troisième fournisseur de Vorwerk, qui fait face à une demande croissante de son Thermomix, boosté par les confinements à répétition subis pendant la pandémie de Covid-19. L'entreprise iséroise s'engage à produire un million de bols par an destinés à équiper les robots multifonctions allemands, fabriqués eux aussi dans l'Hexagone, à Cloyes-sur-le-Loir, en Eure-et-Loir. Comme le rappelle L'Essor, depuis 2012, Vorwerk réalise pour 60 millions d'euros d'investissements industriels en France.

>> A lire aussi - Cette méthode méconnue pour obtenir un Thermomix gratuitement

"Bourgeat est comme Vorwerk une société familiale, pleinement engagée dans le développement de son territoire, développant fortement les emplois locaux. Nous (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Les amoureux de Lidl vont bientôt pouvoir y dormir, en Irlande pour commencer
Avion supersonique : le patron de Boom veut "changer le monde"
Lactalis annonce une bonne nouvelle pour les éleveurs laitiers
Le n°1 français du chocolat Cémoi bientôt sous pavillon belge ?
Aéroports de Paris (ADP) : le patron craint pour l'été une "apocalypse de temps d'attente"