La bourse est fermée

Comment le fabricant d'électronique Sharp est sorti de la crise

Le téléviseur écran plat, la calculatrice, le four à micro-ondes, la radio… La liste est longue de ces appareils entrés dans notre vie quotidienne dont Sharp revendique la paternité. Cet éclatant tableau de chasse, étalé sur une cinquantaine d’années, n’a pourtant pas empêché le groupe japonais, né en 1912, de traverser un sacré trou d’air au tournant des années 2010. Celui qui faisait alors jeu égal avec Sony, Panasonic, Toshiba et autre Hitachi, a vu son chiffre d'affaires reculer inexorablement d’année en année, au point de devoir purement et simplement se retirer du marché européen, en 2015. «Les Japonais sont très forts pour les ruptures technologiques et leurs laboratoires regorgent d’inventions, mais sur des marchés plus matures, où le marketing fait la loi, ils sont beaucoup moins à l’aise», analyse en fin connaisseur du sujet Guillaume Villecroze, aujourd'hui directeur de la division électroménager chez Sharp.

Acculé par un endettement hors normes, Sharp décide de vendre ce qu'il a de plus précieux : sa marque. Il en cède ainsi la licence pour l'Europe à deux industriels. Le slovaque UMC récupère les produits bruns (téléviseurs, audio et smartphones, dans le jargon des professionnels) et le turc Vestel les produits blancs (l'électroménager). Ce dernier, déjà fabricant européen de réfrigérateurs, de lave-linge et de micro-ondes pour le compte d’une centaine de marques (dont JVC et Toshiba), fait bénéficier Sharp de ses chaînes de production ultramodernes. «Avant cela, Sharp souffrait beaucoup, commercialement parlant, de ne pas disposer de site de production en Europe, commente Guillaume Villecroze. Cette solution a permis de gagner des garanties industrielles et, surtout, de raccourcir considérablement les délais de livraison.» Fini, les cinq semaines de bateau entre l’Asie et l’Europe : il suffit désormais d’une petite semaine de transport pour rallier Le Havre depuis les côtes turques.

>> À lire aussi - Haier : comment la marque d'électroménager low cost fait

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Iran : La Royal Navy envoie des navires protéger les bateaux commerciaux britanniques
Alstom remporte un méga-contrat au Royaume-Uni
Quelles sont les villes qui comptent le plus de fast-food par habitant en France ?
Croissance : l’industrie déçoit lourdement en Allemagne
Fronde contre la reconnaissance faciale en Chine, qui s’impose partout