Publicité
La bourse ferme dans 7 h
  • CAC 40

    7 965,00
    -58,26 (-0,73 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 894,26
    -42,31 (-0,86 %)
     
  • Dow Jones

    37 775,38
    +22,07 (+0,06 %)
     
  • EUR/USD

    1,0651
    +0,0005 (+0,04 %)
     
  • Gold future

    2 396,50
    -1,50 (-0,06 %)
     
  • Bitcoin EUR

    60 821,83
    +3 402,87 (+5,93 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 331,89
    +19,26 (+1,47 %)
     
  • Pétrole WTI

    82,96
    +0,23 (+0,28 %)
     
  • DAX

    17 668,45
    -168,95 (-0,95 %)
     
  • FTSE 100

    7 826,21
    -50,84 (-0,65 %)
     
  • Nasdaq

    15 601,50
    -81,87 (-0,52 %)
     
  • S&P 500

    5 011,12
    -11,09 (-0,22 %)
     
  • Nikkei 225

    37 068,35
    -1 011,35 (-2,66 %)
     
  • HANG SENG

    16 224,14
    -161,73 (-0,99 %)
     
  • GBP/USD

    1,2440
    +0,0002 (+0,01 %)
     

Fabien Galthié : retour sur ses jeunes années… sans ses drôles de lunettes

EMPICS SPORTS/SIPA

Depuis son arrivée au poste de sélectionneur du XV de France il y a quatre ans, il ne pense qu'à ça : la Coupe du monde 2023, à domicile. Les Français aussi attendent avec impatience le coup d’envoi du premier match de la compétition : France-Nouvelle-Zélande, ce soir à 21h15 au Stade de France. Alors que les hommes de Fabien Galthié se préparent à cette rencontre choc avec les All-Blacks, lui se sent prêt à débuter cette compétition avec « un grand bonheur ».

« On va affronter un premier adversaire magnifique. On est rempli de joie à l’idée de vivre cette compétition », a confié Fabien Galthié, en conférence de presse, comme l’ont rapporté nos confrères du « Figaro ». Depuis le début de sa carrière en équipe de France, Fabien Galthié est un personnage charismatique, emblème du XV de France de son époque… au look original.

Fabien Galthié et ses lunettes noires, un look qui intrigue

Les grosses lunettes à monture noire, semblables à un masque de plongée (ou de super-héros, selon d’autres) semblent désormais faire partie de l’ADN de Fabien Galthié. En tribunes, à l’entraînement ou en conférence de presse, elles ne quittent pas le bout de son nez.

PUBLICITÉ

En 2020, le sélectionneur des Bleus avait d’ailleurs expliqué ce choix surprenant à la presse. « Ce sont des lunettes de sport en plastique qui permettent de courir, de tomber. Je cassais toutes mes lunettes avant », avait-il confié avant d’ajouter que son entourage aussi questionnait beaucoup ce look. « Ma maman n’aime pas....


Lire la suite sur ParisMatch