La bourse ferme dans 8 h 15 min
  • CAC 40

    6 467,10
    -22,90 (-0,35 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 699,83
    -15,54 (-0,42 %)
     
  • Dow Jones

    32 774,41
    -58,09 (-0,18 %)
     
  • EUR/USD

    1,0213
    -0,0004 (-0,04 %)
     
  • Gold future

    1 806,90
    -5,40 (-0,30 %)
     
  • BTC-EUR

    22 473,20
    -1 080,52 (-4,59 %)
     
  • CMC Crypto 200

    532,97
    -24,38 (-4,37 %)
     
  • Pétrole WTI

    89,84
    -0,66 (-0,73 %)
     
  • DAX

    13 490,24
    -44,73 (-0,33 %)
     
  • FTSE 100

    7 470,80
    -17,35 (-0,23 %)
     
  • Nasdaq

    12 493,93
    -150,53 (-1,19 %)
     
  • S&P 500

    4 122,47
    -17,59 (-0,42 %)
     
  • Nikkei 225

    27 819,33
    -180,63 (-0,65 %)
     
  • HANG SENG

    19 530,37
    -473,07 (-2,36 %)
     
  • GBP/USD

    1,2084
    +0,0007 (+0,06 %)
     

F1 : Ricciardo, Gasly, Pourchaire… Qui pour remplacer Alonso chez Alpine ?

FORMULE 1 - Après le double camouflet Alonso puis Piastri, le deuxième baquet Alpine reste vide. Qui va piloter au côté d'Esteban Ocon ? On ouvre les paris

On rembobine pour ceux qui n’ont pas suivi l’Histoire (avec un grand H, oui oui) de la semaine (/mois/saison) : Alpine, solidement accroché à la quatrième place au championnat du monde constructeurs, commençait à réfléchir au cru 2023. L’idée de départ : prolonger encore un an le quadra espagnol Fernando Alonso, avant de l’orienter vers la voiture engagée en championnat d’endurance, puis voir le jeune et prometteur Australien Oscar Piastri prendre sa suite en 2024. Et dans l’attente, caler Piastri chez Williams pour qu’il prenne de l’expérience.

C’était beau comme une tenue du vendredi de Lewis Hamilton, ça se finit comme un tour du dimanche de Nikita Mazepin : en crash monumental. Alonso décline et file chez Aston Martin, Piastri refuse de conduire la Williams et préfère McLaren à Alpine, et voilà l’écurie française dans la matière préférée du coq… Mais qui va pouvoir épauler Esteban Ocon l’année prochaine ? On fait le point sur les pistes (avec nos pronos au doigt mouillé).

Daniel Ricciardo

Pourquoi ça peut être lui ? Le pilote australien, âgé de 33 ans, connaît bien la maison, puisqu’il a piloté deux années durant une Renault, avant de préférer filer chez McLaren, estimant que l’écurie anglaise serait plus compétitive. Depuis, il est complètement perdu. (...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Etats-Unis : Phil Mickelson et Bryson DeChambeau portent plainte contre le circuit PGA
Arbitrage vidéo : Le « hors-jeu semi-automatique » sera utilisé en Supercoupe d'Europe et en C1
Tour de Burgos : Violente chute et grosse engueulade après une deuxième étape mouvementée

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles