La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 727,52
    +42,31 (+0,63 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 182,91
    +33,85 (+0,82 %)
     
  • Dow Jones

    35 294,76
    +382,20 (+1,09 %)
     
  • EUR/USD

    1,1606
    +0,0005 (+0,05 %)
     
  • Gold future

    1 768,10
    -29,80 (-1,66 %)
     
  • BTC-EUR

    52 462,98
    -290,73 (-0,55 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 464,06
    +57,32 (+4,07 %)
     
  • Pétrole WTI

    82,66
    +1,35 (+1,66 %)
     
  • DAX

    15 587,36
    +124,64 (+0,81 %)
     
  • FTSE 100

    7 234,03
    +26,32 (+0,37 %)
     
  • Nasdaq

    14 897,34
    +73,91 (+0,50 %)
     
  • S&P 500

    4 471,37
    +33,11 (+0,75 %)
     
  • Nikkei 225

    29 068,63
    +517,70 (+1,81 %)
     
  • HANG SENG

    25 330,96
    +368,37 (+1,48 %)
     
  • GBP/USD

    1,3751
    +0,0074 (+0,54 %)
     

F1 - Martin Whitmarsh rejoint Aston Martin avec un rôle transversal

·1 min de lecture

Martin Whitmarsh, l'ancien patron de McLaren, a été nommé à la tête d'une nouvelle entité, Aston Martin Performance Technologies, qui s'intéressera à l'écurie de Formule 1 du même nom comme au reste de la marque. Sept ans après avoir été congédié par McLaren, Martin Whitmarsh deviendra, le 1er octobre, président-directeur général d'Aston Martin Performance Technologies. L'annonce a été faite par l'écurie basée à Silverstone, qui a d'ailleurs donné le premier coup de pelle de sa nouvelle usine, la semaine passée. Lawrence Stroll « Martin me soutiendra et m'assistera [...] avec l'objectif crucial de faire d'Aston Martin une écurie capable de gagner des titres en Formule 1 d'ici quatre à cinq ans »
Aston Martin Performance Technologies est une nouvelle entité qui s'intéressera à l'écurie de Formule 1 du même nom mais aussi au développement technique et à la propriété intellectuelle de l'ensemble du groupe détenu par Lawrence Stroll qui a expliqué, dans un communiqué : « Martin me soutiendra et m'assistera pour donner les orientations stratégiques de Aston Martin Performance Technologies, ce qui comprendra l'objectif crucial de faire d'Aston Martin une écurie capable de gagner des titres en Formule 1 d'ici quatre à cinq ans. » Entré chez McLaren en 1989, il avait gravi tous les échelons jusqu'à en devenir le patron de l'écurie aux huit titres constructeurs en 2009. Il avait été écarté fin 2013 suite au manque de résultats de l'équipe avant d'être renvoyé l'année suivante. Depuis, il avait participé à plusieurs projets divers dont le défi britannique de la Coupe de l'America. Il a occupé par ailleurs un rôle de conseiller auprès de la Formule E puis de la Formule 1. Depuis l'an dernier, il fait également partie de la Commission Hamilton qui a pour but de renforcer la présence des minorités dans le sport automobile britannique.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles