Publicité
La bourse ferme dans 2 h 46 min
  • CAC 40

    8 215,40
    +47,90 (+0,59 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    5 076,19
    +3,74 (+0,07 %)
     
  • Dow Jones

    40 003,59
    +134,19 (+0,34 %)
     
  • EUR/USD

    1,0860
    -0,0012 (-0,11 %)
     
  • Gold future

    2 423,30
    +5,90 (+0,24 %)
     
  • Bitcoin EUR

    61 581,95
    -92,04 (-0,15 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 365,65
    +11,23 (+0,83 %)
     
  • Pétrole WTI

    79,65
    -0,41 (-0,51 %)
     
  • DAX

    18 793,53
    +89,11 (+0,48 %)
     
  • FTSE 100

    8 426,26
    +6,00 (+0,07 %)
     
  • Nasdaq

    16 685,97
    -12,33 (-0,07 %)
     
  • S&P 500

    5 303,27
    +6,17 (+0,12 %)
     
  • Nikkei 225

    39 069,68
    +282,30 (+0,73 %)
     
  • HANG SENG

    19 636,22
    +82,61 (+0,42 %)
     
  • GBP/USD

    1,2698
    -0,0008 (-0,06 %)
     

F1 - GP de Singapour : Sainz et Ferrari font chuter Verstappen et Red Bull !

16 Grands Prix : c'est la durée de la domination sur la Formule 1 du duo Verstappen-Red Bull entre Interlagos 2022, remporté par George Russell et Mercedes, et Marina Bay 2023, théâtre du succès de Carlos Sainz et Ferrari.

Carlos Sainz, l'homme en forme

Auteur d'une impressionnante pole position le samedi, sa deuxième de rang après Monza, Carlos Sainz est parvenu à transformer l'essai le dimanche en remportant le deuxième Grand Prix de sa carrière en F1 après Silverstone en 2022.

Le pilote espagnol s'est imposé au terme d’un final haletant avec quatre voitures dans la même image franchissant l'arrivée de l'épreuve de 62 tours disputée sous les projecteurs de la cité-état.

PUBLICITÉ

Lando Norris (McLaren) signe une superbe deuxième place, sa troisième de l'année, devant son compatriote Lewis Hamilton. Fort de son cinquième podium de la saison, le pilote Mercedes a ravi provisoirement la troisième place du classement général pour 10 unités à Fernando Alonso, reparti bredouille de Singapour.

Russell loupe le podium

La troisième marche du podium aurait dû revenir à George Russell mais le jeune britannique est parti à la faute dans l’ultime tour de course, tapant le mur à quelques encablures du drapeau à damier.

L'incident chamboulait quelque peu le classement final, Charles Leclerc s’adjugeant la quatrième place devant Max Verstappen, remonté depuis la 11ème place sur la grille après des qualifications plombées par une Red Bull inconduisible.

Pierre Gasly franchissait la lignée d'arrivée en sixième position, suivi par la deuxième McLaren d’Oscar...Lire la suite sur Sport Auto