Publicité
Marchés français ouverture 2 h 26 min
  • Dow Jones

    38 712,21
    -35,21 (-0,09 %)
     
  • Nasdaq

    17 608,44
    +264,89 (+1,53 %)
     
  • Nikkei 225

    38 831,14
    -45,57 (-0,12 %)
     
  • EUR/USD

    1,0807
    -0,0007 (-0,06 %)
     
  • HANG SENG

    18 034,42
    +96,58 (+0,54 %)
     
  • Bitcoin EUR

    62 582,99
    +100,39 (+0,16 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 435,69
    +40,64 (+2,91 %)
     
  • S&P 500

    5 421,03
    +45,71 (+0,85 %)
     

F1 (GP du Japon): quand Hamilton et Ocon s'affrontent avec des voitures télécommandées

F1 (GP du Japon): quand Hamilton et Ocon s'affrontent avec des voitures télécommandées

Lewis Hamilton et Esteban Ocon sont retombés en enfance le temps de quelques minutes. Ce jeudi, à Suzuka, avant Grand Prix du Japon qui se tiendra ce week-end, les deux pilotes se sont amusés dans la voie des stands avec des voitures télécommandées,

"Esteban et moi avions prévu depuis un certain temps déjà que, pendant notre séjour, nous allions réunir nos voitures télécommandées et faire une petite course dans la voie des stands, s'est expliqué le Britannique. Pour moi, cela me rappelait beaucoup l'émission Blue Peter quand j'étais enfant, et c'était très cool parce que c'est... vous savez, nous avons tous plus en commun que nous ne le pensons probablement à part le fait que nous sommes des pilotes."

"C'était juste amusant", s'est contenté de dire Hamilton lorsqu'il a été interrogé sur le vainqueur de cette petite course. "Il est très rare que nous ayons l'occasion de faire des choses comme ça, vous savez, alors c'était amusant", s'est réjoui le pilote Mercedes, qui arborera un nouveau casque au Japon.

Ocon impressionné par Hamilton

En août 2021, après sa victoire lors du Grand Prix de Hongrie, Esteban Ocon avait offert une voiture télécommandée à son coéquipier Fernando Alonso. L'Espagnol avait opposé une farouche résistance pendant dix tours à un certain Lewis Hamilton, permettant au Français de s'imposer.

PUBLICITÉ

Lewis Hamilton estimait avoir vécu un "enfer" derrière Alonso et celui qui était alors chez Alpine avait reçu, en guise de cadeau d'anniversaire, un buggy de compétition nommé "Inferno 111P9". Deux ans plus tard, c'est donc avec le septuple champion du monde que le Français a pu partager sa passion: "J'étais très impressionné parce qu'il n'avait pas fait ça depuis des années. Il m'a dit: 'Oui, commence doucement' et tout ça, comme je m'entraîne beaucoup et que je suis constamment dessus, a raconté Ocon. Et tout de suite, au premier virage, il a réussi. C'est plus qu'impressionnant."

Article original publié sur RMC Sport