Marchés français ouverture 7 h 5 min
  • Dow Jones

    30 814,26
    -177,24 (-0,57 %)
     
  • Nasdaq

    12 998,50
    -114,10 (-0,87 %)
     
  • Nikkei 225

    28 300,68
    -218,50 (-0,77 %)
     
  • EUR/USD

    1,2080
    -0,0004 (-0,04 %)
     
  • HANG SENG

    28 573,86
    +76,96 (+0,27 %)
     
  • BTC-EUR

    29 745,84
    -51,63 (-0,17 %)
     
  • CMC Crypto 200

    700,51
    -34,64 (-4,71 %)
     
  • S&P 500

    3 768,25
    -27,29 (-0,72 %)
     

F1 - GP de Bahreïn - Racing Point perd gros à Bahreïn, McLaren en profite

L'Equipe.fr
·1 min de lecture

Le double abandon des Racing Point, dimanche à Bahreïn, permet à McLaren de prendre la troisième place du Championnat des constructeurs. On le sait, le malheur des uns fait souvent le bonheur des autres. Et niveau malheurs, Racing Point a été servie dimanche à Bahreïn. Lance Stroll a été éliminé après quelques virages seulement lors du deuxième départ de la course, touché par l'AlphaTauri de Daniil Kvyat. La monoplace du Canadien s'est retournée, et il n'a évidemment pas pu reprendre la course. lire aussi Le classement des constructeurs Tous les espoirs de Racing Point se tournaient alors vers Sergio Perez et le Mexicain, après une course très solide derrière le duo Lewis Hamilton - Max Verstappen, filait vers le dixième podium de sa carrière, son deuxième cette saison après Istanbul. Mais lui non plus n'a pas vu l'arrivée de la course, un problème électrique sur son MGU-K stoppant sa voiture à trois tours de l'arrivée. Ce double abandon est un coup d'arrêt pour Racing Point, qui occupait la troisième place du Championnat avant le départ, avec cinq points d'avance sur McLaren. Elle a en effet perdu cette position et compte désormais 17 points de retard sur l'écurie de Woking, qui a brillé sur le circuit de Sakhir. Lando Norris et Carlos Sainz, rapides et fiables, ont terminé 4e et 5e, pour marquer un total de 22 points. L'équipe d'Andreas Seidl grimpe au troisième rang, avec deux courses encore à disputer. Renault, qui a marqué 8 points, et Ferrari, qui n'en a inscrit qu'un seul, sont distancées : l'écurie française a 27 points de retard, l'italienne 40.