La bourse ferme dans 6 h 44 min
  • CAC 40

    6 247,91
    +13,77 (+0,22 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 003,84
    +10,41 (+0,26 %)
     
  • Dow Jones

    34 035,99
    +305,10 (+0,90 %)
     
  • EUR/USD

    1,1979
    +0,0003 (+0,02 %)
     
  • Gold future

    1 766,10
    -0,70 (-0,04 %)
     
  • BTC-EUR

    51 532,09
    -1 373,90 (-2,60 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 373,28
    -7,66 (-0,55 %)
     
  • Pétrole WTI

    63,55
    +0,09 (+0,14 %)
     
  • DAX

    15 350,53
    +95,20 (+0,62 %)
     
  • FTSE 100

    7 010,90
    +27,40 (+0,39 %)
     
  • Nasdaq

    14 038,76
    +180,92 (+1,31 %)
     
  • S&P 500

    4 170,42
    +45,76 (+1,11 %)
     
  • Nikkei 225

    29 683,37
    +40,68 (+0,14 %)
     
  • HANG SENG

    28 969,71
    +176,57 (+0,61 %)
     
  • GBP/USD

    1,3749
    -0,0035 (-0,26 %)
     

F1 - Ferrari - Charles Leclerc et Carlos Sainz annoncent la couleur chez Ferrari

L'Equipe.fr
·3 min de lecture

Charles Leclerc fera équipe cette saison avec le nouveau venu chez Ferrari, Carlos Sainz. Un duo de pilotes qui pourrait faire des étincelles sur la piste et que la Scuderia a officiellement présenté vendredi. Si la voiture 2021 est aussi réussie que son film de présentation diffusé ce vendredi, alors Ferrari peut s'avancer sereinement vers la nouvelle saison de F1 qui débutera le 28 mars à Bahreïn. La Scuderia sera championne. Une musique dramatisante à souhait, des plans magnifiques de lieux mythiques tels que la piste de Fiorano ou l'usine de Maranello et une scène installée dans le musée du constructeur. Franchement impressionnant en ces temps de Covid-19. lire aussi Toute l'actualité du sport auto Sauf que l'an dernier, l'équipe italienne avait déjà remporté le Championnat des présentations dans le somptueux et baroque théâtre de Reggio Emilia. Tout comme l'année d'avant, lors des débuts en rouge de Charles Leclerc, dans l'immense amphithéâtre de la Gestione Sportiva. Avec les résultats que l'on connaît. Toutefois, dans cette brillante et longue mise en scène d'une quinzaine de minutes, un moment à part captiva l'attention des invités à cette présentation virtuelle de l'équipe Ferrari - dont la voiture ne sera toutefois dévoilée que le 10 mars, à la veille des trois jours de tests à Bahreïn (du 12 au 14 mars). Cette discussion décontractée et souriante sur un canapé entre ses deux pilotes, l'incontournable Charles Leclerc (23 ans, 59 GP) devenu''Carletto'' depuis sa victoire à Monza en 2019 et le nouvel arrivant Carlos Sainz (26 ans, 117 GP). Très vite, la discussion entre les deux équipiers débouche sur leur possible rivalité. « Ce sera très dur de te battre, entame un faussement modeste Espagnol, dont on connaît depuis sa lutte avec Max Verstappen en 2015 la combativité. Mais je vais quand même essayer. » Et son nouvel ami monégasque de répondre : « Je suis là pour battre tout le monde, mon équipier en premier car il a le même matériel. Ce ne sera pas facile mais c'est ce qui m'excite. » Charles Leclerc « Carlos (Sainz) veut me battre comme je veux le battre. On devra faire attention quand on se battra sur la piste. Mais il faudra surtout travailler ensemble dès qu'on quittera la voiture. » Avec une telle introduction, on avait envie d'en savoir un peu plus sur cette possible rivalité après les quelques accrochages qui ont émaillé les deux années du duo Vettel-Leclerc. Redevenu sérieux, malgré un enthousiasme non feint de se retrouver vêtu de rouge, Sainz a répondu avec beaucoup plus de sincérité. « Nous allons devoir trouver un compromis, entame-t-il. Il faut d'abord remettre l'équipe sur les rails ensemble. Après, si l'on joue le Championnat, il sera temps de parler de la chose. » Une analyse tout aussi honnête partagée par son nouvel ami de deux mois monégasque. « Carlos veut me battre comme je veux le battre, répond Leclerc. On devra faire attention quand on se battra sur la piste. Mais il faudra surtout travailler ensemble dès qu'on quittera la voiture. » Et d'ajouter avec diplomatie ou malice : « Carlos est compétitif mais il est également intelligent. » Fin de l'histoire avant même qu'elle n'ait débuté ? Pas certain à voir l'insistance avec laquelle le boss conclut cette conférence. « Nous en avons discuté ensemble, répéta Mattia Binotto. Ils viennent de passer deux mois ensemble à l'usine pour nouer une relation transparente et saine. » La question est de savoir si elle durera lorsque la saison aura débuté...