La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 515,75
    +105,17 (+1,64 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 808,86
    +68,55 (+1,83 %)
     
  • Dow Jones

    33 212,96
    +575,77 (+1,76 %)
     
  • EUR/USD

    1,0739
    +0,0006 (+0,05 %)
     
  • Gold future

    1 850,60
    +3,00 (+0,16 %)
     
  • BTC-EUR

    26 959,80
    +141,22 (+0,53 %)
     
  • CMC Crypto 200

    625,79
    -3,71 (-0,59 %)
     
  • Pétrole WTI

    115,07
    +0,98 (+0,86 %)
     
  • DAX

    14 462,19
    +230,90 (+1,62 %)
     
  • FTSE 100

    7 585,46
    +20,54 (+0,27 %)
     
  • Nasdaq

    12 131,13
    +390,48 (+3,33 %)
     
  • S&P 500

    4 158,24
    +100,40 (+2,47 %)
     
  • Nikkei 225

    26 781,68
    +176,84 (+0,66 %)
     
  • HANG SENG

    20 697,36
    +581,16 (+2,89 %)
     
  • GBP/USD

    1,2631
    +0,0025 (+0,20 %)
     

La fête semble finie pour les cybercriminels en Russie

·1 min de lecture

Pendant des années, la Russie a été un havre de paix pour les pirates et les hackers. C’est peut-être en train de changer : plusieurs grosses arrestations ont eu lieu en janvier 2022.

L’année 2021 a déjà marqué un tournant dans la réponse apportée par certains États, principalement occidentaux, pour lutter contre la menace cybercriminelle. Mais de nouveaux bouleversements se profilent déjà en 2022, particulièrement en Russie. Plusieurs arrestations de pirates ont eu lieu en janvier, une première pour le pays.

La cybercriminalité a explosé depuis le début de la pandémie en 2020, en particulier avec la démultiplication des attaques ransomware. Appelés rançongiciels en français, ces logiciels prennent en otage des données en les chiffrant, ce qui les rend illisibles sans la clé de déchiffrement que possède le pirate. Un sésame qu’il est prêt à fournir, moyennant une rançon, malheureusement souvent payée. Ces attaques visent les particuliers comme les entreprises, mais aussi des structures publiques comme des hôpitaux.

Des actions concrètes et une pression diplomatique

Pour lutter contre cette menace, que les États-Unis vont jusqu’à comparer au terrorisme, les États nord-américains et européens ont musclé leur réponse. De nombreux coups de filet internationaux ont eu lieu en 2021, notamment en Europe de l’Est. C’est un premier changement de paradigme : les arrestations de pirates étaient auparavant très rares.

Mais le principal obstacle à ces avancés est que la cybercriminalité,

[Lire la suite]

Abonnez-vous aux newsletters Numerama pour recevoir l’essentiel de l’actualité https://www.numerama.com/newsletter/

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles