Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    8 167,50
    -20,99 (-0,26 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    5 064,14
    -8,31 (-0,16 %)
     
  • Dow Jones

    40 003,59
    +134,21 (+0,34 %)
     
  • EUR/USD

    1,0872
    +0,0002 (+0,02 %)
     
  • Gold future

    2 419,80
    +34,30 (+1,44 %)
     
  • Bitcoin EUR

    61 477,32
    -109,28 (-0,18 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 367,33
    -6,52 (-0,47 %)
     
  • Pétrole WTI

    80,00
    +0,77 (+0,97 %)
     
  • DAX

    18 704,42
    -34,39 (-0,18 %)
     
  • FTSE 100

    8 420,26
    -18,39 (-0,22 %)
     
  • Nasdaq

    16 685,97
    -12,35 (-0,07 %)
     
  • S&P 500

    5 303,27
    +6,17 (+0,12 %)
     
  • Nikkei 225

    38 787,38
    -132,88 (-0,34 %)
     
  • HANG SENG

    19 553,61
    +177,08 (+0,91 %)
     
  • GBP/USD

    1,2706
    +0,0035 (+0,28 %)
     

Féminicides : 118 femmes tuées en 2022 en France

Les départements qui enregistrent le plus de faits sont le Nord (sept victimes féminines et deux masculines), les Alpes-Maritimes et le Rhône (cinq victimes féminines chacun), puis la Seine-Saint-Denis (quatre victimes féminines et une masculine). (Image d'illustration)  - Credit:FIORA GARENZI / Hans Lucas / Hans Lucas via AFP
Les départements qui enregistrent le plus de faits sont le Nord (sept victimes féminines et deux masculines), les Alpes-Maritimes et le Rhône (cinq victimes féminines chacun), puis la Seine-Saint-Denis (quatre victimes féminines et une masculine). (Image d'illustration) - Credit:FIORA GARENZI / Hans Lucas / Hans Lucas via AFP

Cent dix-huit femmes ont été tuées en 2022 en France par leur conjoint ou leur ex-conjoint, soit 4 de moins par rapport à 2021, selon le bilan des « morts violentes au sein du couple » publié samedi par le ministère de l'Intérieur. Selon cette étude, 145 morts violentes au sein du couple ont été recensées en 2022, les décès de 118 femmes et 27 hommes (+6 par rapport à 2021), soit quasiment le même total que l'année précédente (143). En moyenne, un féminicide survient tous les trois jours en France.

L'étude note par ailleurs une forte hausse des tentatives d'homicides au sein du couple (+45 %), avec 366 faits (dont 267 victimes féminines) enregistrés en 2022 contre 251 en 2021. « Le profil type de l'auteur n'a pas changé. Il est majoritairement masculin (84 %), le plus souvent en couple, de nationalité française, âgé de 30 à 49 ans et n'exerçant pas ou plus d'activité professionnelle », résume le ministère de l'Intérieur. Les femmes victimes (81 %) sont le plus souvent de nationalité française, âgées de 30 à 49 ans et sans emploi.

« Lorsque nous prenons connaissance des derniers chiffres sur les morts violentes au sein d'un couple, nous ne pouvons qu'en souligner la gravité. Nous soulignons une légère baisse car chaque vie compte. Toutefois, l'engagement au sein du Gouvernement reste entier pour lutter contre les violences conjugales », a réagi la ministre chargée de l'Égalité Femmes-Hommes Bérangère Couillard, dans un communiqué.

37 avaient déjà subi des viol [...] Lire la suite