La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 073,35
    +190,02 (+3,23 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 533,17
    +96,88 (+2,82 %)
     
  • Dow Jones

    31 500,68
    +823,32 (+2,68 %)
     
  • EUR/USD

    1,0559
    +0,0034 (+0,33 %)
     
  • Gold future

    1 828,10
    -1,70 (-0,09 %)
     
  • BTC-EUR

    20 377,39
    +95,49 (+0,47 %)
     
  • CMC Crypto 200

    462,12
    +8,22 (+1,81 %)
     
  • Pétrole WTI

    107,06
    +2,79 (+2,68 %)
     
  • DAX

    13 118,13
    +205,54 (+1,59 %)
     
  • FTSE 100

    7 208,81
    +188,36 (+2,68 %)
     
  • Nasdaq

    11 607,62
    +375,43 (+3,34 %)
     
  • S&P 500

    3 911,74
    +116,01 (+3,06 %)
     
  • Nikkei 225

    26 491,97
    +320,72 (+1,23 %)
     
  • HANG SENG

    21 719,06
    +445,19 (+2,09 %)
     
  • GBP/USD

    1,2270
    +0,0009 (+0,07 %)
     

Eyevensys récapitule les points forts de la réunion de chercheurs et des présentations à la conférence annuelle ARVO 2022

PARIS et CAMBRIDGE, Massachussets, May 23, 2022--(BUSINESS WIRE)--Eyevensys, une société de biotechnologie privée au stade clinique développant des thérapies géniques non virales pour les maladies ophtalmiques, a présenté aujourd'hui les points forts de la conférence annuelle 2022 de l'Association for Research in Vision and Ophthalmology (ARVO) qui s'est tenue à Denver, dans le Colorado. Outre sa participation à l'événement, Eyevensys a également eu une réunion fructueuse réunissant les principaux chercheurs impliqués dans ses essais cliniques qui avait pour objet d'évaluer l'EYS606, un ADN plasmidique codant une protéine anti-TNFα pour le traitement de l'uvéite non infectieuse (UNI).

Les principaux chercheurs, notamment les chercheurs coordinateurs de l'étude, ont examiné les données de deux essais cliniques, l'un de Phase I/II et l'autre de phase II appelés ELECTRO, menés chez des sujets souffrant d'UNI. Ces études ont été conçues pour démontrer, pour la toute première fois chez l'homme, l'innocuité de l'administration de plasmides dans le muscle ciliaire à l'aide de la plateforme d'électrotransfection exclusive d'Eyevensys. Ces deux études ont traité 18 sujets. Quinze sujets atteints de la maladie à un stade avancé ont été traités en France et au Royaume-Uni, et trois sujets atteints d'UNI active ont été traités aux États-Unis.

Globalement, plusieurs sujets ont montré une activité biologique après le traitement par EYS606. Cela inclut deux des trois sujets américains dont les signes et les symptômes de la maladie se sont améliorés après le traitement par EYS606. Le Dr Srivastava, leader d'opinion clé en matière d'uvéite, a qualifié ces deux améliorations d'imprévues pour cette population de malades et liées au traitement par EYS606. En outre, aucun anticorps anti-médicaments circulant contre la protéine anti-TNFα n'a été signalé, ce qui indique l'absence de toute réaction immunitaire.

Lors d'une réunion distincte, les membres du Comité de surveillance et de suivi des données (DSMB, pour son sigle en anglais) ont conclu qu'aucun problème d'innocuité n'était associé au plasmide EYS606 ou à la plateforme d'électrotransfection d'Eyevensys.

Ces premières études chez l'homme ont permis à Eyevensys de recueillir des informations permettant d'optimiser la plateforme, qui est dotée d'un dispositif oculaire et d'un générateur d'impulsions électriques.

L'optimisation du design a été réalisée en collaboration avec les fabricants de dispositifs médicaux Phillips-Medisize et Minnetronix Medical, et le designer de dispositifs médicaux Kaleidoscope.

« Nous sommes particulièrement heureux des résultats positifs de ces essais cliniques », a déclaré Patricia Zilliox, CEO d'Eyevensys. « Ces résultats sont des preuves solides qui attestent que notre plateforme d'électrotransfection peut traiter d'autres maladies rétiniennes telles que la DMLA humide et sèche avec des traitements moins fréquents ».

Au cours de la conférence, la Pre Francine Behar-Cohen, fondatrice et directrice innovation chez Eyevensys, a présenté un document mettant en exergue l'EYS809, le candidat prometteur de la société pour les sujets atteints de DMLA humide. Dans le cadre de la présentation de son résumé, la Pre Behar-Cohen a évoqué le fait que la fibrose sous-rétinienne, favorisée par une exsudation récidiviste, entraîne une perte de vision irréversible chez les sujets atteints de DMLA humide. Plus précisément, elle a parlé de l'effet de la décorine (DCN) sur la fibrose de la néovascularisation choroïdienne (NVC) et la transition épithélio-mésenchymateuse (TEM) dans un modèle de NVC chez le rat. Ses résultats ont conclu que la DCN est un candidat prometteur pour les sujets atteints de DMLA humide qui vient s'ajouter aux traitements par anti-VEGF.

« Eyevensys développe l'EYS809, un ADN plasmidique codant l'aflibercept et la décorine, pour traiter des sujets diagnostiqués avec une DMLA humide, un trouble oculaire chronique qui provoque une vision floue ou une tache noire dans le champ visuel. Le résumé présenté a indiqué que le DCN réduit le volume de la NVC diagnostiquée et de sa cicatrisation fibreuse. Encore un élément de preuve qui vient s'ajouter en faveur du candidat EYS809 », a déclaré la Pre Behar-Cohen.

La plateforme unique de thérapie génique non virale d'Eyevensys offre un large éventail d'options de traitement susceptibles de s'attaquer à une multitude de maladies ophtalmiques, qu'elles soient rares ou communes, certaines d'entre elles n'ayant encore bénéficié d'aucun traitement approuvé. Au cours de la conférence, Eyevensys a également présenté deux posters évaluant les effets protecteurs de la transferrine, autre atout de la société, sur divers modèles ex vivo et in vivo de la DMLA sèche et du glaucome.

À propos d'Eyevensys

Eyevensys est une société de biotechnologie privée au stade clinique qui développe une technologie innovante visant à permettre la production intraoculaire régulière de protéines thérapeutiques pour traiter un large éventail de maladies ophtalmiques.

Développée par la Pre Francine Behar-Cohen, la technologie d’Eyevensys utilise l’électroporation pour administrer des ADN plasmidiques exclusifs codant les protéines thérapeutiques dans le muscle ciliaire de l'œil. Cette approche induit la production intraoculaire régulière de protéines thérapeutiques.

Eyevensys fait progresser le développement d’un plasmide à deux gènes, EYS809, qui exprime deux protéines thérapeutiques, un puissant inhibiteur du VEGF et une protéine endogène aux propriétés anti-angiogéniques et antifibrotiques, afin de traiter la dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA) humide et potentiellement la rétinopathie diabétique, l’œdème maculaire diabétique et l’occlusion de la veine centrale de la rétine.

Eyevensys développe également l'EYS611, un traitement administré dans les derniers stades de la DMLA sèche, pour la rétinite pigmentaire et potentiellement d'autres maladies dégénératives de la rétine, notamment le glaucome. Le traitement code un puissant chélateur du fer ayant des propriétés antioxydantes et neuroprotectrices endogènes. Sur les animaux, le traitement s'est avéré sûr et efficace pour ralentir la dégénérescence de la structure rétinienne et préserver la fonction oculaire. L'EYS611 a reçu la désignation de médicament orphelin pour le traitement de la rétinite pigmentaire dans l'UE et aux États-Unis.

Créée en 2008, Eyevensys dispose de bureaux à Paris (France) et aux États-Unis. La société est financée par le Boehringer Ingelheim Venture Fund, Pureos Bioventures, Bpifrance par le biais du Fonds Innobio, Karista, Inserm Transfert Initiative, Pontifax, Global Health Sciences Fund, et Korean Investment Partners.

Pour de plus amples informations, veuillez consulter le site à l'adresse : www.eyevensys.com.

Eyevensys est ouverte aux discussions concernant des possibilités de co-développement ou d'obtention de licence.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Consultez la version source sur businesswire.com : https://www.businesswire.com/news/home/20220511005762/fr/

Contacts

Contact médias :
Jeanene Timberlake
RooneyPartners
jtimberlake@rooneypartners.com
+1 646.770.8858

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles