Marchés français ouverture 9 h
  • Dow Jones

    34 382,13
    +360,73 (+1,06 %)
     
  • Nasdaq

    13 429,98
    +304,98 (+2,32 %)
     
  • Nikkei 225

    28 084,47
    +636,47 (+2,32 %)
     
  • EUR/USD

    1,2142
    +0,0057 (+0,47 %)
     
  • HANG SENG

    28 027,57
    +308,87 (+1,11 %)
     
  • BTC-EUR

    37 147,55
    -3 045,86 (-7,58 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 398,33
    +39,77 (+2,93 %)
     
  • S&P 500

    4 173,85
    +61,35 (+1,49 %)
     

Expulsions locatives : comment le gouvernement prépare la sortie de trêve hivernale

·1 min de lecture

Après le 31 mai, ce sera la fin de la trêve hivernale. Cela signifie que pour les locataires précaires et leurs bailleurs, les procédures d’expulsions pourront reprendre après cette date. Pour encadrer le retour de ces procédures, le gouvernement a annoncé avoir transmis de nouvelles instructions aux préfets. Parmi elles : proposer aux locataires visés par une expulsion une solution de relogement, ou “à défaut” une solution d’hébergement. “Tous les efforts seront réalisés pour anticiper le relogement des ménages concernés”, communique le ministère du Logement. L’exécutif ajoute que les ménages “les plus vulnérables, d’un point de vue sanitaire ou familial, seront maintenus dans le logement.”

>> Notre service - Notre sélection des 3 meilleures offres électricité + gaz du mois

La promesse ne semble toutefois pas rassurer la fondation Abbé Pierre, qui redoute une explosion des expulsions à l’été prochain. “Si l’on parle de solution de relogement, cela signifie que concrètement, les préfets pourront se contenter de ne proposer que trois nuits d’hôtel à la personne expulsée”, s’inquiète d’abord Manuel Domergue, le directeur des études de la fondation. Ensuite, affirme-t-il, “ces instructions n’ont aucune valeur contraignante pour les préfets. Après la précédente trêve hivernale, certains préfets expulsaient déjà sans proposer de solution de relogement.”

>> Notre service - Trouvez votre nouveau logement, ancien ou neuf, à acheter ou à louer, beaucoup plus facilement grâce à nos annonces (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Squat : la loi actuelle est-elle suffisante ?
Immobilier : voici les villes où les locataires parisiens investissent le plus... pour mettre en location
Un agent immobilier condamné pour avoir presque doublé le prix d'un bien
Passoires thermiques : les exceptions prévues à la future interdiction de location
Immobilier : ces villes de plus de 50.000 habitants où les prix augmentent le plus vite depuis un an