Marchés français ouverture 8 h 22 min
  • Dow Jones

    33 945,58
    +68,61 (+0,20 %)
     
  • Nasdaq

    14 253,27
    +111,79 (+0,79 %)
     
  • Nikkei 225

    28 884,13
    +873,20 (+3,12 %)
     
  • EUR/USD

    1,1945
    +0,0020 (+0,17 %)
     
  • HANG SENG

    28 309,76
    -179,24 (-0,63 %)
     
  • BTC-EUR

    27 153,41
    +348,42 (+1,30 %)
     
  • CMC Crypto 200

    767,68
    -26,65 (-3,36 %)
     
  • S&P 500

    4 246,44
    +21,65 (+0,51 %)
     

Exposition à l'Hôtel de Ville de Paris: Simone Veil, le parcours d’une icône

·2 min de lecture

Une exposition est consacrée à cette femme d’exception, qui a défendu la mémoire de la Shoah, les femmes et la construction européenne. Ouverture le 28 mai à l’Hôtel de Ville de Paris.

L’Aube à Birkenau, 2021 : cette spectaculaire installation de David Teboul, composée d’un néon monumental déployé sur l’ensemble de la façade de l’Hôtel de Ville, semble inviter les visiteurs à entrer dans les salles de l’exposition , qui ouvre ses portes le vendredi 28 mai. Plusieurs œuvres de l’artiste, vidéaste, cinéaste, photographe et ami de cette femme d’exception ponctuent un parcours très riche en forme d’hommage à l’icône , intitulé "Nous vous aimons, Madame".

Ce titre emprunté au discours prononcé par Jean d’Ormesson lors de la réception de Simone Veil à l’Académie française, en 2010, en dit long sur ce que représente la vie de cette femme hors du commun dans la mémoire collective des Françaises et des Français. Survivante d’Auschwitz-Birkenau et de Bergen-Belsen, première femme Secrétaire générale du Conseil supérieur de la Magistrature en 1970, première femme ministre de plein exercice de la Ve République en 1974, elle est l’auteure de la loi sur la dépénalisation de l’avortement, puis la première présidente du Parlement européen en 1979. Une ancienne déportée à la tête de l’assemblée strasbourgeoise élue pour la première fois au suffrage universel, un symbole particulièrement fort.

Des documents jamais montrés au public

Réalisée sous la conduite de deux commissaires, Constance de Gaulmyn, conservateur du patrimoine aux Archives nationales et responsable du fonds Simone Veil, et Olivier Rozenberg, enseignant et chercheur à Sciences Po, spécialiste de la vie politique et parlementaire française et européenne, l’exposition retrace de façon chronologique les différentes étapes de la vie de Simone Veil, au travers de documents dont certains n’avaient jamais été montrés au public, dont une série de photographies prêtées par ses fils. Des photos d’enfance issus d’albums de famille, la liste des convois de déportation de Simone Veil et de sa famille, ou encore un enregistrement de son témoignage sur la déportation, en 1947 devant l’Assemblée nationale, figure[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles