La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 569,16
    -97,10 (-1,46 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 083,37
    -74,77 (-1,80 %)
     
  • Dow Jones

    33 290,08
    -533,37 (-1,58 %)
     
  • EUR/USD

    1,1865
    -0,0045 (-0,38 %)
     
  • Gold future

    1 763,90
    -10,90 (-0,61 %)
     
  • BTC-EUR

    30 047,68
    -2 003,58 (-6,25 %)
     
  • CMC Crypto 200

    888,52
    -51,42 (-5,47 %)
     
  • Pétrole WTI

    71,50
    +0,46 (+0,65 %)
     
  • DAX

    15 448,04
    -279,63 (-1,78 %)
     
  • FTSE 100

    7 017,47
    -135,96 (-1,90 %)
     
  • Nasdaq

    14 030,38
    -130,97 (-0,92 %)
     
  • S&P 500

    4 166,45
    -55,41 (-1,31 %)
     
  • Nikkei 225

    28 964,08
    -54,25 (-0,19 %)
     
  • HANG SENG

    28 801,27
    +242,68 (+0,85 %)
     
  • GBP/USD

    1,3809
    -0,0115 (-0,83 %)
     

Les exportations d'armement français ont baissé de 41% en 2020

·1 min de lecture

La crise sanitaire a eu des effets néfastes sur tous les pans de l'économie, auxquels le domaine de la défense ne fait pas exception. Les exportations d'armement français ont baissé de près de 41% en 2020 du fait de l'absence de la conclusion de grands contrats emblématiques provoquée par la pandémie, selon un rapport annuel remis au Parlement mardi 1er juin, dont l'AFP s'est procuré copie.

"En 2020, le montant des prises de commande s'est élevé à 4,9 milliards d'euros", contre 8,3 milliards d'euros l'année précédente, selon ce document devant être officiellement publié ce mercredi. L'Arabie Saoudite (703,9 millions d'euros), les États-Unis (433,6 millions d'euros) et le Maroc (425,9 millions d'euros) figurent parmi les plus gros clients de la France l'an dernier.

À lire aussi — L'armée américaine veut développer un implant pour permettre aux soldats de contrôler leur cycle de sommeil

"Ce résultat, en retrait par rapport aux précédentes années, s'explique en partie par les contraintes liées à la crise sanitaire mondiale qui ont repoussé à 2021 plusieurs prospects d’armement, en raison de la suspension des discussions commerciales et des décisions d'investissement associées", ainsi que par "l'absence de grands contrats supérieurs à 500 millions d'euros pour l'année 2020", souligne le ministère français des Armées dans ce rapport.

Le montant des livraisons d'armement français a quant à lui chuté de plus de moitié en 2020 à 4,3 milliards d'euros, contre 9,9 milliards d'euros d'armements (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

L'innovation dans l'automobile permettrait de créer un million d'emplois en France d'ici 2040, selon KPMG
Voici les 10 pays qui ont commandé le plus d'armes à la France en 2020
Voici comment New York renaît déjà de ses cendres, plus vivante que jamais
La SNCF remet à plat les tarifs des TGV et Intercités, le remboursement des billets pérennisé
Voici les pires destinations où vivre et travailler à l'étranger en 2021

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles