La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 553,86
    +9,19 (+0,14 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 776,81
    +19,76 (+0,53 %)
     
  • Dow Jones

    33 761,05
    +424,38 (+1,27 %)
     
  • EUR/USD

    1,0257
    -0,0068 (-0,66 %)
     
  • Gold future

    1 818,90
    +11,70 (+0,65 %)
     
  • BTC-EUR

    23 867,33
    +172,21 (+0,73 %)
     
  • CMC Crypto 200

    574,64
    +3,36 (+0,59 %)
     
  • Pétrole WTI

    91,88
    -2,46 (-2,61 %)
     
  • DAX

    13 795,85
    +101,34 (+0,74 %)
     
  • FTSE 100

    7 500,89
    +34,98 (+0,47 %)
     
  • Nasdaq

    13 047,19
    +267,27 (+2,09 %)
     
  • S&P 500

    4 280,15
    +72,88 (+1,73 %)
     
  • Nikkei 225

    28 546,98
    +727,65 (+2,62 %)
     
  • HANG SENG

    20 175,62
    +93,19 (+0,46 %)
     
  • GBP/USD

    1,2139
    -0,0064 (-0,52 %)
     

Explosion dans une poudrerie de Bergerac: plusieurs blessés dont un grave

Une explosion a eu lieu ce mercredi 3 août dans une poudrerie de Bergerac (Dordogne), classée Seveso "seuil haut", faisant huit blessés dont "un critique".

L'explosion, dont l'origine est indéterminée, a eu lieu dans un bâtiment de l'entreprise Manuco, qui produit de la nitrocellulose pour munitions, dans lequel se trouvaient une quarantaine de personnes, selon le maire DVD de Bergerac Jonathan Prioleaud à l'AFP, présent sur place.

L'explosion, dont l'origine est indéterminée, a eu lieu dans un bâtiment de l'entreprise Manuco, qui produit de la nitrocellulose pour munitions sur un site classé Seveso "seuil haut" pour le risque incendie et toxique.

L'incendie maîtrisé, selon Manuco

Selon le sous-préfet Jean-Charles Jobard, l'explosion a eu lieu dans un bâtiment qui contenait "moins de deux tonnes de nitrocellulose". Une quarantaine de personnes étaient présentes sur place. "L'incendie a été maîtrisé et la situation est sous contrôle. Il n'y a pas d'impact sur l'extérieur du site", a expliqué l'entreprise.

"La nitrocellulose contenue dans un atelier s'est enflammée lors d'opérations de maintenance entraînant la blessure de plusieurs personnes situées à proximité", a ajouté le groupe dans un communiqué. Mais la cause de cet accident, qui s'est produit à 13H50 et a fait huit blessés dont "un critique" est pour l'instant "non déterminée".

Cinq ambulances sont arrivées sur place, deux hélicoptères et une cinquantaine de pompiers. Le plan blanc a été déclenchés à l'hôpital de Bergerac.

L'entreprise Manuco a été rachetée en 2021 par Eurenco, leader européen dans le domaine des poudres et explosifs selon leur site internet.

(avec AFP)

Retrouvez cet article sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles