La bourse est fermée
  • Dow Jones

    34 077,63
    -123,04 (-0,36 %)
     
  • Nasdaq

    13 914,77
    -137,58 (-0,98 %)
     
  • Nikkei 225

    29 685,37
    +2,00 (+0,01 %)
     
  • EUR/USD

    1,2038
    +0,0058 (+0,48 %)
     
  • HANG SENG

    29 106,15
    +136,44 (+0,47 %)
     
  • BTC-EUR

    46 481,25
    -304,77 (-0,65 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 263,44
    -35,52 (-2,73 %)
     
  • S&P 500

    4 163,26
    -22,21 (-0,53 %)
     

Exode des Franciliens avant le troisième confinement

·2 min de lecture

Avec plus de 400 kilomètres d'embouteillages à 17h30 ce vendredi, les sorties de la capitale sont au ralenti alors que les gares affichent complet.

De nombreux Parisiens ont visiblement choisi de quitter la capitale ce vendredi après-midi si l'on en croit les embouteillages aux portes de Paris, sur le boulevard périphérique et aux sorties de la capitale.

Selon , il y a avait plus de 400 kilomètres de ralentissements cumulés à 17 heures 30. Les habitants de la capitale étant visiblement nombreux à vouloir rejoindre les régions épargnées par le confinement avant l'heure légale de couvre-feu à 18 heures.

Les trains pleins à Montparnasse

Des voyageurs pressés d'attraper leur train pour partir en week-end mais aussi de futurs confinés qui partent au vert: comme à chaque annonce de confinement, les trains au départ de la gare Montparnasse à Paris étaient pleins vendredi matin.

Sous les écrans des départs, dans le hall de la gare, Maïwenn attend, sa grosse valise à la main, l'annonce de son train. L'étudiante de 19 ans a décidé d'aller se mettre au vert dans sa belle-famille, près de Saint-Brieuc (Côte-d'Amor), pour terminer son année universitaire.

"Je vais y rester jusqu'à la fin des cours", prévue mi-avril, "cela fait grosso modo un an que nos cours sont en distanciel donc on commence à être habitué, si je puis dire", explique la jeune femme qui compte suivre ses cours du matin durant son trajet.

Les trains vers la Bretagne, le Sud-Ouest ou Lyon étaient tous complets vendredi matin, a indiqué à l'AFP une porte-parole de la SNCF, contre 60 à 70% de remplissage ces derniers vendredis.

Les TGV Inoui, Ouigo Intercités, trains régionaux et internationaux circuleront comme prévu ce week-end et en début de semaine prochaine", a précisé la compagnie.

La SNCF se donne quelques jours pour éventuellement adapter son plan de transport ensuite.

Le nombre de réservations a doublé jeudi par rapport à la veille, tandis que le nombre d'annulations a été multiplié par 9.

"Nous avons pris nos billets pour Brest hier soir (jeudi) mais on a dû se battre sur le site de la SNCF pour réussir à en trouver", raconte Catherine Boubennec, 58 [...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi