La bourse est fermée
  • Dow Jones

    29 260,81
    -329,60 (-1,11 %)
     
  • Nasdaq

    10 802,92
    -65,00 (-0,60 %)
     
  • Nikkei 225

    26 431,55
    -722,28 (-2,66 %)
     
  • EUR/USD

    0,9610
    -0,0078 (-0,81 %)
     
  • HANG SENG

    17 855,14
    -78,13 (-0,44 %)
     
  • BTC-EUR

    19 949,86
    +106,49 (+0,54 %)
     
  • CMC Crypto 200

    439,93
    +6,83 (+1,58 %)
     
  • S&P 500

    3 655,04
    -38,19 (-1,03 %)
     

Exclusif - Les ventes d’armes françaises ont atteint 11,7 milliards d'euros en 2021

MBDA - Air & Cosmos - Cyrille Cosmao

Selon le dernier rapport sur les exportations d’armement du ministère des Armées, les exportations d’armement françaises ont approché les 12 milliards d’euros en 2021. L’exercice 2022 s’annonce record, avec plus de 20 milliards d’euros.

Pas encore un record, mais déjà une très bonne année. Selon la dernière édition du rapport annuel au Parlement sur les exportations d’armement, que Challenges a pu consulter avant sa publication ces prochaines semaines, les ventes d’armes françaises (prises de commandes) ont atteint 11,7 milliards d’euros en 2021. C’est presque trois fois plus que le chiffre de 2020, un exercice plombé par la crise du Covid. C’est également le troisième meilleur exercice de l’histoire, après les années 2015 et 2016, marquées par d’énormes , Qatar, Inde). "Ce bilan permet à la France d’asseoir encore davantage sa position parmi les trois premiers exportateurs mondiaux", [derrière les Etats-Unis et la Russie, NDLR], se félicite le rapport.

Pour atteindre ce niveau de prises de commandes, la France a, encore une fois, pu s’appuyer sur . Le chiffre 2021 intègre la commande de 12 appareils neufs et 6 d’occasion par la Grèce, le contrat pour 30 Rafale supplémentaires par l’Egypte, et celui pour 12 avions d’occasion par la Croatie. Autres contrats marquants de 2021: la commande de 52 canons Caesar (Nexter) par la République tchèque, et de 10 hélicoptères H145M, systèmes radars et défense sol-air par la Serbie. L’Egypte s’impose comme le premier client de la France en 2021, avec 4,5 milliards d’euros de prises de commandes, devant la Grèce (2 milliards), la Croatie (972 millions), l’Inde (492 millions) et l’Arabie saoudite (381 millions).

L'Egypte, plus gros client

Sur les dix dernières années (2012-2021), les plus gros clients de l’armement français sont, dans l’ordre, l’Egypte, l’Inde, le Qatar, l’Arabie saoudite, les Emirats arabes unis. Suivent la Belgique (grâce au gros contrat de blindés CaMo), la Grèce, Singapour, les Etats-Unis et le Koweït. Si la zone Moyen-Orient reste le plus gros débouché, l’Europe, longtemps assez fermée aux équipements français, monte en puissance: le Vieux continent a représenté un tiers des prises de commandes françaises en 2021, contre 10% en moyenne de 201[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi