La bourse est fermée
  • Dow Jones

    27 463,19
    -222,19 (-0,80 %)
     
  • Nasdaq

    11 431,35
    +72,41 (+0,64 %)
     
  • Nikkei 225

    23 485,80
    -8,54 (-0,04 %)
     
  • EUR/USD

    1,1791
    -0,0022 (-0,19 %)
     
  • HANG SENG

    24 787,19
    -131,59 (-0,53 %)
     
  • BTC-EUR

    11 603,78
    +46,08 (+0,40 %)
     
  • CMC Crypto 200

    270,61
    +9,32 (+3,57 %)
     
  • S&P 500

    3 390,68
    -10,29 (-0,30 %)
     

EXCLUSIF. Immobilier : le désir de quitter Paris s'accroît

·1 min de lecture

L'exode des Franciliens vers les ­Régions semble s'amorcer. Selon une étude OpinionWay pour ­SeLoger réalisé du 3 au 17 septembre auprès de 4.294 porteurs d'un projet immobilier, 23% des futurs acquéreurs franciliens ­recherchent un bien en province. Ils n'étaient que 14% en février. "En volume, des centaines de ­familles pourraient quitter ­l'Île-de-France", explique ­Séverine ­Amate, porte-parole chez ­SeLoger. Une tendance qui se confirme dans les demandes auprès de ­Laforêt. Le réseau enregistre, ces quatre derniers mois, une explosion des recherches de biens dans les régions proches d'Île-de-France, notamment en Normandie, où la progression est de +23%.

Ces départs d'Île-de-France sont souvent motivés par un ­changement de vie. Les porteurs de projet ne recherchent pas une maison de vacances mais bien une résidence principale. Et là aussi, on constate un changement. Depuis la crise du coronavirus, la part des projets de résidence principale parmi les futurs acquéreurs franciliens qui recherchent un bien en province a augmenté de 8 points depuis février.

Pour 14% des acquéreurs, un déclic provoqué par le confinement et le télétravail

La crise sanitaire et son impact sur le mode de vie des Français, notamment sur leur manière de travailler, constitue une des ­explications de ces départs. Ainsi, pour 14% des futurs acquéreurs, la possibilité de bénéficier d'un temps de télétravail ou la période de confinement ont déclenché leurs projets. C'est le cas d'Alice ­Barbosa. La tê...


Lire la suite sur LeJDD