Publicité
Marchés français ouverture 3 h 56 min
  • Dow Jones

    38 503,69
    +263,71 (+0,69 %)
     
  • Nasdaq

    15 696,64
    +245,33 (+1,59 %)
     
  • Nikkei 225

    38 329,39
    +777,23 (+2,07 %)
     
  • EUR/USD

    1,0714
    +0,0009 (+0,09 %)
     
  • HANG SENG

    17 142,49
    +313,56 (+1,86 %)
     
  • Bitcoin EUR

    62 193,53
    -137,37 (-0,22 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 433,97
    +19,21 (+1,36 %)
     
  • S&P 500

    5 070,55
    +59,95 (+1,20 %)
     

EXCLUSIF. Assurance vie : un couac chez Spirica sur les coupons de plusieurs SCPI

bureaux en construction - © Jonathan Stutz - stock.adobe.com
bureaux en construction - © Jonathan Stutz - stock.adobe.com

« C'est pénible ! On n'a pas envie que les clients pensent qu'on ne leur paye pas ce qu'on leur doit. » Ce début mai, l'agacement était de mise chez les courtiers proposant les produits Spirica. Sollicités par leurs clients, ils ont réalisé que les versements trimestriels d'au moins 3 SCPI, dont Epargne Pierre et Primopierre, étaient en retard. Et ceci, pour tous les contrats : BforBank, Linxea, Meilleurtaux... C'est du jamais vu : habituellement, ces coupons auraient été réglés fin avril. Plusieurs épargnants ont très vite affiché leur mécontentement auprès de leur courtier.

Comment la machine s'est-elle enrayée ? Le flou a régné pendant plusieurs jours. Selon nos informations, l'assureur a, dans un premier temps, indiqué par mail à ses partenaires que les sociétés de gestion des SCPI connaissaient un « retard de paiement trop important ». Des explications étaient demandées, et Daniel Collignon, directeur général de la filiale du Crédit Agricole, s'emparait personnellement du problème.

« Très bizarre »

L'argument a surpris : si les sociétés de gestion étaient en retard, pourquoi tous les assureurs ne sont pas concernés ? Les clients Swiss ou Suravenir ont, en effet, touché leurs coupons dans les temps. De plus, on imagine mal des institutions comme Primonial et BNP Paribas REIM, gestionnaires de Primopierre, en défaut de paiement ! Enfin, un retard sur plusieurs SCPI en même temps, c'est pour les experts « très bizarre »...

PUBLICITÉ

Lire la suite sur MoneyVox

Voir également
- Fin des tarifs réglementés du gaz : faut-il prendre une offre à prix fixe sans attendre juillet ?
- Impôts 2023 : comment déclarer vos NFT, sans payer de taxes ?
- Impôts 2023 : les subtilités de la déclaration IFI