Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 503,27
    -204,75 (-2,66 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 839,14
    -96,36 (-1,95 %)
     
  • Dow Jones

    38 589,16
    -57,94 (-0,15 %)
     
  • EUR/USD

    1,0709
    -0,0033 (-0,31 %)
     
  • Gold future

    2 348,40
    +30,40 (+1,31 %)
     
  • Bitcoin EUR

    61 733,23
    -536,10 (-0,86 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 401,68
    -16,20 (-1,14 %)
     
  • Pétrole WTI

    78,49
    -0,13 (-0,17 %)
     
  • DAX

    18 002,02
    -263,66 (-1,44 %)
     
  • FTSE 100

    8 146,86
    -16,81 (-0,21 %)
     
  • Nasdaq

    17 688,88
    +21,32 (+0,12 %)
     
  • S&P 500

    5 431,60
    -2,14 (-0,04 %)
     
  • Nikkei 225

    38 814,56
    +94,09 (+0,24 %)
     
  • HANG SENG

    17 941,78
    -170,85 (-0,94 %)
     
  • GBP/USD

    1,2686
    -0,0075 (-0,59 %)
     

EXCLU. Michael Jones : "Il prenait un malin plaisir à...", ce mauvais tour de Jean-Jacques Goldman à son égard

C'est une amitié de (très) longue date. Un lien indéfectible semble unir Jean-Jacques Goldman et Michael Jones. Pourtant, leur rencontre ne tient à pas grand-chose. "Elle n'aurait jamais dû avoir lieu !", nous raconte même Michael Jones au cours d'une interview à retrouver en intégralité dans votre magazine Closer - en kiosque dès ce vendredi 26 mai. "J'ai intégré le groupe Taï Phong pour le remplacer lors d'une tournée [Goldman avait intégré le groupe en 1974, ndlr]. Il préférait rester à Montrouge pour s'occuper de la boutique familiale. Et il a eu raison, car la tournée n'a pas du tout marché !", détaille Michael Jones dans un éclat de rire. Et d'analyser avec le recul : "C'était des musiciens et compositeurs très talentueux, mais ils n'y connaissaient rien en organisation de spectacle. Ils pensaient remplir les stades comme Pink Floyd, mais en fait on jouait devant 300 personnes !"

Depuis, Michael Jones et Jean-Jacques Goldman ne se sont plus quittés. Et le premier sera toujours associé au second - d'autant plus du fait de la discrétion absolue de ce dernier. Ce qui est loin de le déranger. "Je pense qu'il y a beaucoup de gens qui auraient aimé être à ma place. C'était un pur bonheur de travailler avec lui. Je n'ai que des bons souvenirs", nous assure-t-il. Et ce, même malgré leurs quelques (...)

Lire la suite sur Closermag.fr

"Je n'emploierai pas le mot papa" : Inès Vandamme révèle pourquoi elle a changé officiellement de nom
Tina Turner frêle avec une perruque et sans maquillage : ce dernier cliché bouleversant pris avant sa mort
Alice Taglioni à peine reconnaissable à Cannes : look masculin et coiffure inédits pour la chérie de Laurent Delahousse
"Mieux comprendre mon couple" : Anne-Elisabeth Lemoine fait de rares confidences sur sa vie amoureuse
Juliette Binoche : ses tendres confidences sur sa relation avec son ex, Benoît Magimel