La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 612,76
    -21,01 (-0,32 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 089,30
    -27,47 (-0,67 %)
     
  • Dow Jones

    34 977,37
    -107,16 (-0,31 %)
     
  • EUR/USD

    1,1861
    -0,0035 (-0,30 %)
     
  • Gold future

    1 814,80
    -21,00 (-1,14 %)
     
  • BTC-EUR

    33 013,88
    -596,21 (-1,77 %)
     
  • CMC Crypto 200

    930,30
    -19,60 (-2,06 %)
     
  • Pétrole WTI

    73,88
    +0,26 (+0,35 %)
     
  • DAX

    15 544,39
    -96,08 (-0,61 %)
     
  • FTSE 100

    7 032,30
    -46,12 (-0,65 %)
     
  • Nasdaq

    14 682,38
    -95,88 (-0,65 %)
     
  • S&P 500

    4 399,49
    -19,66 (-0,44 %)
     
  • Nikkei 225

    27 283,59
    -498,83 (-1,80 %)
     
  • HANG SENG

    25 961,03
    -354,29 (-1,35 %)
     
  • GBP/USD

    1,3894
    -0,0064 (-0,46 %)
     

"J'en ai marre !" : très en colère après une question sur Samuel Etienne, Julien Lepers s'emporte et quitte le plateau de Jordan De Luxe (VIDEO)

·1 min de lecture

En février 2016, Julien Lepers avait dû céder sa place à la tête de Questions pour un champion, au profit de Samuel Etienne. Il avait animé le jeu mythique de France 3 durant presque 28 ans. Très touché par ce licenciement, l'animateur avait alors décidé d'attaquer FremantleMedia, la société de production du jeu, aux prud'hommes. Il réclamait ainsi plus de 3,4 millions d'euros à son ancien employeur. Mais l'ancien animateur a vu la plupart de ses demandes rejetées par le tribunal. Julien Lepers a toutefois pu se consoler en voyant ses indemnités de licenciement revues à la hausse par les prud'hommes. L'entreprise a dû lui verser 800 000 euros, un montant calculé sur la base d'un salaire mensuel de 39 907 euros sur 28 ans de carrière. Alors que son employeur ne lui avait payé que 1316,38 euros.

Cependant, les prud'hommes ont refusé de statuer en sa faveur concernant la "discrimination en raison de l'âge" dont il estimait être victime. Il réclamait alors 1,4 millions d'euros pour ce seul motif. Julien Lepers pensait, en effet, que son licenciement était lié à une interview donnée par Delphine Ernotte-Cunci, présidente de France Télévisions, quelques mois auparavant, dans laquelle elle avait déclaré : "On a une télévision d'hommes blancs de plus de 50 ans, et ça, il faut que ça change." L'animateur estimait faire l'objet d'un "licenciement sans cause réelle et sérieuse". Mais le tribunal a décidé de s'appuyer, notamment, sur la lettre de licenciement de ce dernier dans laquelle il (...)

Lire la suite sur le site de Télé-Loisirs

Résultats du Loto : découvrez le tirage de ce lundi 14 juin 2021
Julien Cohen, victime d'usurpation d'identité, pousse un coup de gueule : "Il y a tout un tas de guignols qui se font passer pour moi"
"Ce n'est pas terminé" : le professeur Gilbert Deray alerte sur la situation sanitaire, pas encore stabilisée (VIDEO)
N'oubliez pas les paroles : le nouveau Maestro raconte sa demande en mariage calamiteuse sous les rires de Nagui (VIDEO)
"Vous me faites un effet bœuf" : un vendeur d'Affaire conclue "flatte" Sophie Davant en rougissant à chaque fois qu'il s'adresse à elle (VIDEO)

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles