La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 727,52
    +42,31 (+0,63 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 182,91
    +33,85 (+0,82 %)
     
  • Dow Jones

    35 294,76
    +382,20 (+1,09 %)
     
  • EUR/USD

    1,1606
    +0,0005 (+0,05 %)
     
  • Gold future

    1 768,10
    -29,80 (-1,66 %)
     
  • BTC-EUR

    52 345,30
    -650,29 (-1,23 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 464,06
    +57,32 (+4,07 %)
     
  • Pétrole WTI

    82,66
    +1,35 (+1,66 %)
     
  • DAX

    15 587,36
    +124,64 (+0,81 %)
     
  • FTSE 100

    7 234,03
    +26,32 (+0,37 %)
     
  • Nasdaq

    14 897,34
    +73,91 (+0,50 %)
     
  • S&P 500

    4 471,37
    +33,11 (+0,75 %)
     
  • Nikkei 225

    29 068,63
    +517,70 (+1,81 %)
     
  • HANG SENG

    25 330,96
    +368,37 (+1,48 %)
     
  • GBP/USD

    1,3751
    +0,0074 (+0,54 %)
     

EXCLU. Frank Leboeuf : "Je gagnais 130 000 euros par mois. C'était déjà honteux"

·1 min de lecture

Aujourd'hui retraité du football devenu comédien, Frank Leboeuf nous a fait vibrer durant le Mondial 1998. Sa carrière sportive lui a permis d'amasser beaucoup d'argent, comme il le raconte sans filtre pour Closer. Pour le champion, c'est un sujet dont il n'a pas à rougir, malgré le rapport complexé à l'argent qui existe en France. Et le moins que l'on puisse dire, c'est qu'il joue franc jeu !

"De Strasbourg à Chelsea, j'ai quadruplé mon salaire et c'est le club qui payait mes impôts, je gagnais 130 000 euros par mois. C'était déjà honteux par rapport à Michel Platini qui gagnait beaucoup moins. Avec cet argent, je me suis fait plaisir. J'ai construit une super maison avec piscine intérieure à Aix-en-Provence. Certains disaient que j'avais pris la grosse tête mais, pour moi, c'était juste de l'investissement. En France, c'est honteux de gagner de l'argent. Je n'ai aucun problème pour parler d'argent. Quand je suis parti jouer au Qatar, ce n'était pas pour ses dunes de sable, mais pour remplir mon compte en banque...", raconte ainsi Frank Leboeuf.

Frank Leboeuf : "Qui refuserait 40 millions d'euros ? Personne !"

Le salaire des footballeurs crée régulièrement la controverse dans notre pays, et là encore, Frank Leboeuf joue carte sur table. Si pour lui, un Mbappé ou un Messi n'ont pas à s'excuser d'être millionnaires, c'est du côté des instances footballistiques qu'il faudrait réguler.

Et de déclarer : "Bien sûr que les salaires sont justifiés. Ils (...)

Lire la suite sur Closermag.fr

Daniel Auteuil : ses confidences sur son ancien beau-père Guy Béart et son “rapport compliqué à l'autre”
Hommage à Johnny Hallyday : Patrick Bruel “effondré dans sa loge” après son raté sur scène
Cristiano Ronaldo : la folle raison pour laquelle il a déguerpi de sa villa à 7 millions d'euros
Charline Vanhoenacker : pourquoi l'humoriste de France Inter est-elle accusée d'antisémitisme par l'extrême-droite
PODCAST. Les destins brisés : retour sur la vie de Marilyn Monroe

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles