Marchés français ouverture 1 h 42 min
  • Dow Jones

    34 639,79
    +617,75 (+1,82 %)
     
  • Nasdaq

    15 381,32
    +127,27 (+0,83 %)
     
  • Nikkei 225

    28 002,91
    +249,54 (+0,90 %)
     
  • EUR/USD

    1,1302
    -0,0004 (-0,03 %)
     
  • HANG SENG

    23 730,38
    -58,55 (-0,25 %)
     
  • BTC-EUR

    50 309,49
    -251,23 (-0,50 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 448,79
    +9,90 (+0,69 %)
     
  • S&P 500

    4 577,10
    +64,06 (+1,42 %)
     

Exclu: Danone ouvre un plan social dans ses usines

·2 min de lecture

La division produits frais du groupe alimentaire est en pleine recomposition. Au moment où les consommateurs de plus en plus flexitariens se dirigent vers les produits végétaux, Danone doit regrouper ses capacités de production laitière pour faire de la place à ses spécialités 100% végétales. Un plan social est en préparation selon nos informations.

Est-ce un processus schumpetérien qui est en cours chez Danone?

Comme au début du 20e siècle la montée en puissance des automobiles avait créé une crise dans les entreprises de calèches, aujourd'hui les desserts végétaux sont-ils en train de perturber le business des yaourts? Il n'est pas certain du tout que les jus de soja et d'avoine détrônent le bon lait de vache mais déjà, les ventes de la marque du groupe Danone spécialisée dans les desserts frais sans lait, Alpro, connaissent une telle croissance que le groupe français a dû faire des choix.

Lire aussi

Afin d'accompagner cette évolution lourde du marché, et permettre la montée en puissance de sa marque Alpro, Danone avait deux options. Soit organiser la production chez des sous-traitants, soit lui faire de la place dans l'une de ses cinq usines actuelles de produits laitiers frais, quitte à répartir ensuite la production laitière déplacée, sur les autres usines.

Une précision d'abord, tout cela n'a rien à voir avec , qui a été décidé par l'ancien PDG Emmanuel Faber et qui concerne les sièges sociaux et non pas les usines. Le groupe a toujours affirmé qu'il ne toucherait à ses usines qu'en dernier recours. Mais il est bien obligé aujourd'hui de répercuter sur l'emploi industriel les tendances fortes venues du marché.

Une laiterie gersoise convertie aux jus de céréales

Danone vient donc d'annoncer un investissement de 43 millions d'euros en 2022 pour convertir l'usine de Villecomtal-sur-Arros dans le Gers, en un site de production de boissons végétales. Une véritable révolution industrielle car il s'agit bien d'une laiterie qui va devenir un usine de production de jus d'avoine pour la marque Alpro. Le groupe dirigé par Antoine de Saint-Affrique souligne que a triplé en 7 ans. Et qu'il devrait encore croître de 50% d'ici à 2025 en France. En créant deux lignes de production de la dernière génération Danone va pouvoir augmenter sa production de boissons végétales UHT de 25% d'ici à 2024.

Cette usine gersoise empl[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles