Publicité
La bourse est fermée
  • Dow Jones

    40 934,47
    +722,75 (+1,80 %)
     
  • Nasdaq

    18 490,89
    +18,33 (+0,10 %)
     
  • Nikkei 225

    41 275,08
    +84,40 (+0,20 %)
     
  • EUR/USD

    1,0900
    0,0000 (-0,00 %)
     
  • HANG SENG

    17 727,98
    -287,96 (-1,60 %)
     
  • Bitcoin EUR

    59 368,24
    +1 009,43 (+1,73 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 345,06
    +4,10 (+0,31 %)
     
  • S&P 500

    5 662,08
    +30,86 (+0,55 %)
     

"Il y a des exactions tous les soirs" : avant les JO, Christine Bravo alerte sur l'insécurité autour de la Seine

BFMTV

Pendant 16 jours, Paris va devenir le centre d'attention des amoureux de sport. Du 26 juillet au 11 août 2024, la capitale française va accueillir les Jeux Olympiques. La dernière fois que Paris avait été choisie pour organiser l'évènement, c'était... il y a 100 ans, en 1924. Depuis, la France s'était chargée des Jeux Olympiques d'hiver en 1968 (à Grenoble), puis en 1992 (à Albertville).

À lire également

Stéphane Plaza accusé de violences conjugales : Karine Le Marchand prend la parole

Un évènement aussi rayonnant mondialement suscite bien entendu de l'excitation du côté des Français et des Parisiens, mais aussi de l'inquiétude. En effet, au delà du nombre de touristes qui viendront dans la capitale pour suivre les JO, beaucoup de citoyens tricolores se posent des questions sur la sécurité mise en place pour cette quinzaine. Ce mercredi 25 octobre, Christine Bravo était présente sur le plateau du 20h de Ruquier (BFMTV). L'animatrice, qui habite sur une péniche de la Seine, s'est montrée assez alarmiste. Selon elle, l'insécurité autour du fleuve parisien est bien réelle, et ce depuis de nombreuses années. Pourtant, la cérémonie d'ouverture des Jeux Olympiques 2024 sera organisée sur la Seine. "Cela fait six ans que j'attends la sécurité sur les quais. Cela fait six ans qu'on est attaqué, qu'il y a des exactions tous les soirs, qu'il y a de la viande saoule qui tombe dans l'eau. La brigade fluviale qui vient les ramasser. Du vandalisme chez les pénichards. Alors comment ils vont faire à huit mois des jeux, moi je me marre. Je vois la brigade fluviale qui, en ce moment nage. Je les vois par les hublots", a-t-elle commencé.

PUBLICITÉ

À lire également

"Je ne sais pas jusqu'où je vais aller..." : Cyril Hanouna dévoile pour combien d'années il a resigné pour TPMP (VIDEO)

Alors que les places sont vendues 2700 euros pour assister à la cérémonie, Christine Bravo affirme qu'elle ne pourra pas inviter ses amis sur sa pé...

Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi