La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 638,46
    -63,52 (-0,95 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 158,51
    -36,41 (-0,87 %)
     
  • Dow Jones

    34 798,00
    +33,18 (+0,10 %)
     
  • EUR/USD

    1,1718
    -0,0029 (-0,25 %)
     
  • Gold future

    1 750,60
    +0,80 (+0,05 %)
     
  • BTC-EUR

    36 917,66
    +277,47 (+0,76 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 067,20
    -35,86 (-3,25 %)
     
  • Pétrole WTI

    73,95
    +0,65 (+0,89 %)
     
  • DAX

    15 531,75
    -112,22 (-0,72 %)
     
  • FTSE 100

    7 051,48
    -26,87 (-0,38 %)
     
  • Nasdaq

    15 047,70
    -4,54 (-0,03 %)
     
  • S&P 500

    4 455,48
    +6,50 (+0,15 %)
     
  • Nikkei 225

    30 248,81
    +609,41 (+2,06 %)
     
  • HANG SENG

    24 192,16
    -318,82 (-1,30 %)
     
  • GBP/USD

    1,3681
    -0,0040 (-0,29 %)
     

Eviter le décrochage des bacheliers des zones rurales qui renoncent aux études supérieures

·2 min de lecture

Joël Giraud, secrétaire d’Etat chargé de la Ruralité, a indiqué que 40% des bacheliers des zones rurales renoncent aux études supérieures. ''Un immense gâchis'', constate-t-il. Mais alors quels sont les moyens mis en place pour lutter contre ce décrochage scolaire dans nos territoires?

Parmi les bacheliers 2019, 77,4 % se sont inscrits dès la rentrée suivante dans , d’après le dossier "" publié par le ministère de l’Education nationale. Un taux de poursuite des études en hausse entre 2009 et 2019, en effet, le nombre total d’étudiants ayant augmenté de 17 %. Mais les évolutions par académie sont très contrastées : 20 % des élèves français vivent en milieu rural et pourtant, parmi ceux qui sortent du lycée le bac en poche, 40% renoncent à poursuivre leur cursus en études supérieures, selon . Dans ce contexte, les jeunes des zones rurales n'abordent pas l'avenir avec les mêmes chances que les jeunes des grandes métropoles. Ils ont accès à moins d’informations, peu de moyens de transport et des réseaux limités.

Signe de l'ampleur du phénomène, il était au coeur de l’événement qui s'est tenu du 24 au 26 août dans le Cantal. Depuis 16 ans, ce rendez-vous des élus ruraux est habituellement consacré au développement du numérique dans les zones rurales, mais en cette année 2021, il était donc dédié à la jeunesse.
"Notre mission est de favoriser le développement du numérique et du réseau pour permettre aux étudiants des milieux ruraux de travailler à égalité avec ceux des territoires urbains", explique Sébastien Côte, commissaire général de Ruralitic

L’importance du numérique

Ruralitic travaille étroitement avec les acteurs chargés du . Un plan lancé en 2013, qui doit permettre en 2023 à 100% des Français d’avoir accès à une connexion en très haut débit. "Ce qui ferait de nous le pays le mieux connecté d’Europe", pointe Sébastien Côte. Mais en attendant, faute , les jeunes se détachent des études. Souvent trop loin de chez eux, trop chères et dont l'offre de[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles