Publicité
La bourse ferme dans 36 min
  • CAC 40

    7 935,04
    -31,64 (-0,40 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 868,55
    -4,02 (-0,08 %)
     
  • Dow Jones

    39 161,94
    +30,41 (+0,08 %)
     
  • EUR/USD

    1,0855
    +0,0033 (+0,30 %)
     
  • Gold future

    2 037,80
    -11,60 (-0,57 %)
     
  • Bitcoin EUR

    48 592,93
    +1 102,21 (+2,32 %)
     
  • CMC Crypto 200

    885,54
    0,00 (0,00 %)
     
  • Pétrole WTI

    77,00
    +0,51 (+0,67 %)
     
  • DAX

    17 439,49
    +20,16 (+0,12 %)
     
  • FTSE 100

    7 688,62
    -17,66 (-0,23 %)
     
  • Nasdaq

    16 031,19
    +34,37 (+0,21 %)
     
  • S&P 500

    5 087,92
    -0,88 (-0,02 %)
     
  • Nikkei 225

    39 233,71
    +135,01 (+0,35 %)
     
  • HANG SENG

    16 634,74
    -91,12 (-0,54 %)
     
  • GBP/USD

    1,2684
    +0,0011 (+0,09 %)
     

Eurovision 2023: découvrez les prestations des 26 candidats qui participeront à la finale

Capture d'écran YouTube - Eurovision Song Contest

Les finalistes de l'Eurovision 2023 sont désormais connus. Au lendemain de la seconde demi-finale, durant laquelle six candidats ont été éliminés, ils ne sont plus que 26 encore en lice pour remporter le concours samedi soir à Liverpool.

Ils étaient 37 à s'engager dans la compétition. Les deux demi-finales de cette semaine, au cours desquelles onze d'entre eux ont été évacués, ont permis à chaque candidat de présenter la prestation qu'ils offriront samedi soir. Tour d'horizon de ces numéros, dans l'ordre de passage qui leur a été alloué pour la finale.

1. Autriche: Teya & Salena - Who The Hell Is Edgar?

  • 2. Portugal: Mimicat - Ai Coração

  • 3. Suisse: Remo Forrer - Watergun

  • 4. Pologne: Blanka - Solo

  • 5. Serbie: Luke Black - Samo Mi Se Spava

  • 6. France: La Zarra - Évidemment

  • 7. Chypre: Andrew Lambrou - Break A Broken Heart

  • 8. Espagne: Blanca Paloma - Eaea

  • 9. Suède: Loreen - Tattoo

  • 10. Albanie: Albina & Familja Kelmendi - Duje

  • 11. Italie: Marco Mengoni - Due Vite

  • 12. Estonie: Alika - Bridges

  • 13. Finlande: Käärijä - Cha Cha Cha

  • 14. République tchèque: Vesna - My Sister's Crown

  • 15. Australie: Voyager - Promise

  • 16. Belgique: Gustaph - Because Of You

  • 17. Arménie: Brunette - Future Lover

  • 18. Moldavie: Pasha Parfeni - Soarele şi Luna

  • 19. Ukraine: TVORCHI - Heart of Steel

  • 20. Norvège: Alessandra - Queen of Kings

  • 21. Allemagne: Lord of the Lost - Blood & Glitter

  • 22. Lituanie: Monika Linkytė - Stay

  • 23. Israël: Noa Kirel - Unicorn

  • 24. Slovénie: Joker Out - Carpe Diem

  • 25. Croatie: Let 3 - Mama ŠČ!

  • 26. Royaume-Uni: Mae Muller - I Wrote A Song

Si les pronostics continuent d'évoluer, une grande favorite se détache: la Suédoise Loreen et son titre Tattoo n'ont pas quitté la première place du classement des parieurs depuis le lancement de la compétition. Ils lui prêtent ce vendredi 52% de chance de l'emporter, et les 48% restants se partagent entre les 25 autres candidats.

La Finlande, représentée par le déjanté Käärijä et son Cha Cha Cha, est elle aussi une valeur sûre du cru 2023 et squatte la deuxième place du classement depuis des semaines. Quant à La Zarra, la représentante de la France, elle a occupé la troisième marche du podium pendant quelques jours mais vient d'être reléguée à la cinquième place, supplantée par les Ukrainiens Tvorchi et l'Israélienne Noa Kirel.

Nouvelle règle de vote

Cette 67e édition de l'Eurovision est marquée par des changements importants dans le système de vote. Pour la première fois, les gagnants des deux demi-finales ont été exclusivement déterminés par un vote du public, au lieu du mélange de vote du public et de jurys de professionnels mis en place depuis 2009. Cette fusion restera en revanche appliquée pour la finale.

Autre révolution: cette année, pour la première fois, les pays qui ne participent pas au concours ont pu voter lors des demi-finales, et pourront à nouveau le faire demain soir. Les votes de ces pays sont combinés en un bloc, qui aura le même poids qu'un pays participant.

Article original publié sur BFMTV.com