Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    8 094,97
    -7,36 (-0,09 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    5 035,41
    -2,19 (-0,04 %)
     
  • Dow Jones

    39 069,59
    +4,33 (+0,01 %)
     
  • EUR/USD

    1,0850
    +0,0032 (+0,29 %)
     
  • Gold future

    2 335,20
    -2,00 (-0,09 %)
     
  • Bitcoin EUR

    63 138,09
    +604,68 (+0,97 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 438,24
    -29,86 (-2,03 %)
     
  • Pétrole WTI

    77,80
    +0,93 (+1,21 %)
     
  • DAX

    18 693,37
    +2,05 (+0,01 %)
     
  • FTSE 100

    8 317,59
    -21,64 (-0,26 %)
     
  • Nasdaq

    16 920,79
    +184,76 (+1,10 %)
     
  • S&P 500

    5 304,72
    +36,88 (+0,70 %)
     
  • Nikkei 225

    38 646,11
    -457,11 (-1,17 %)
     
  • HANG SENG

    18 608,94
    -259,77 (-1,38 %)
     
  • GBP/USD

    1,2739
    +0,0041 (+0,32 %)
     

Européennes: le RN et une liste de la gauche unie seraient au coude à coude

Ludovic MARIN © 2019 AFP

Le RN, dont la liste serait dirigée par son président Jordan Bardella, réaliserait 26% des suffrages contre 26% également pour une liste Nupes. En cas de listes séparées des partis de gauche, le RN serait à 25%, très nettement en tête.

Le Rassemblement national (RN) et une liste de la Nupes, si les partis de gauche parvenaient à s'entendre, arriveraient en tête au coude à coude aux prochaines élections européennes qui se tiendront dans un an, selon un sondage IFOP Fiducial* publié samedi par le JDD et Sud Radio.

Le RN, dont la liste serait dirigée par son président Jordan Bardella, réaliserait 26% des suffrages contre 26% également pour une liste Nupes. En cas de listes séparées des partis de gauche, le RN serait à 25%, très nettement en tête.

Une liste des partis de la majorité présidentielle (Renaissance, Modem, Horizons) qui serait menée par Stéphane Séjourné résisterait plutôt bien à un éventuel vote sanction et obtiendrait 19% si la gauche était désunie et 22% en cas de présence d'une liste Nupes.

PUBLICITÉ

Ifop Fiducial a testé l'hypothèse d'une liste Nupes qui serait conduite par l'écologiste David Cormand et l'insoumise Manon Aubry.

Viendrait ensuite une liste Les Républicains avec 11% en cas de liste Nupes et 8% en cas de listes séparées à gauche. L'hypothèse testée est celle d'une liste menée par François-Xavier Bellamy et Michel Barnier.

Opposition des écologistes

Reconquête!, le parti d'extrême droite d'Eric Zemmour est crédité de 6% dans les deux cas de figure.

Si les partis de la Nupes se présentaient séparément, le Parti socialiste (avec Raphaël Glucksmann en tête de liste), La France insoumise (avec Manon Aubry) et Europe Ecologie les Verts (avec David Cormand) recueillent chacun 10% des intentions de vote, tandis que le PCF (avec Fabien Roussel) en obtient 5%.

LFI pousse actuellement ses partenaires à constituer une liste unie pour ces élections qui auront lieu dans un an, à une date qui n'a pas encore été établie. Mais les écologistes y sont opposés.

À la dernière présidentielle, le leader des insoumis Jean-Luc Mélenchon était arrivé très nettement devant tous les autres candidats de gauche, avec 22%, au pied du second tour.

"Quand l'effet d'entraînement de Mélenchon n'est pas là, la marque LFI retombe à un niveau faible", note dans le JDD Frédéric Dabi, le directeur général de l'Ifop.

*Le sondage a été réalisé les 10 et 11 mai sur un échantillon représentatif de 1.310 personnes, la marge d'erreur est comprise entre 1,1 et 2,5 points.

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - "Les égoïsmes nationaux doivent céder le pas aux valeurs de l'UE"